Nicki Minaj, Beyoncé et Rihanna dans une thèse !

Une thèse écrite sur Nicki Minaj, Beyoncé et Rihanna !

C’est en effet ce qu’a entrepris Pierre Antona, qui « se propose d’analyser et déconstruire les discours apparemment contradictoires véhiculés par les œuvres de trois chanteuses représentatives de la culture populaire dominante aux États-Unis actuellement ».

Nous avons donc décortiqué et analysé le résumé de cette thèse pour vous :

« À travers des jeux de personnages, ces artistes polymorphes, extravagantes et souvent provocantes (et ce apparemment plus qu’à des fins strictement mercantiles) sont occupées à bousculer l’ordre établi de l’hégémonie patriarcale hétéronormée, et troubler la société dominante, blanche, en matière de race, genre, sexualité et classes sociales.

Elles semblent notamment s’insurger contre les différents diktats sociétaux pesant sur la représentation du féminin noir. Il s’agira donc de jauger l’équilibre entre stratégie marketing et subversion. Nous tenterons de considérer ces trois artistes sous l’angle du flottement sémiotique et des divers effets de brouillage de pistes concernant la perception qu’en a le public.  

Ces chanteuses parviennent à bousculer les clichés qui pèsent sur la population noire américaine, en particulier dans le contexte de la culture hip-hop, traditionnellement masculine. La prise de pouvoir de la femme dotée d’une capacité à agir sur le monde, qui entend bien prendre en mains les rênes de son destin et servir de rôle modèle à toute une génération.

Ces chanteuses parviennent à bousculer les fausses idées qui pèsent sur la population noire américaine, en particulier dans le culture hip hop, qui était masculine. La prise de pouvoir de la femme audacieuse qui prévoit de prendre en main son futur et servir d’exemple à la génération actuelle.»

« R’N’B » = Rihanna, Beyoncé & Nicki Minaj, idoles de nombreuses personnes.

Ce qu’explique l’auteur ici ne fait aucun doute : ces femmes bousculent les standards établis par la société à travers leur sexualité, leur provocation et leur discours. Les personnages, les tenues, les vidéos et les couleurs, tout est fait pour aller au-delà du marketing mais pour réellement avoir un impact sur la société. Elles semblent aller à l’encontre de l’image qu’ont les femmes de couleurs actuellement. Il s’agira donc de trouver l’équilibre entre leurs stratégies de communication et leur besoin de bousculer l’ordre établi. L’auteur aimerait décortiquer ces stratégies ainsi que l’impact qu’elles ont auprès des fans. Tout le monde sait que Nicki Minaj, Beyoncé & Rihanna comptent parmi les femmes les plus influentes sur cette Terre, et ce à travers divers moyens comme les réseaux sociaux ou encore les shows, et qu’elles comptent sur divers moyens de propagation pour faire parler d’elles et avoir une diffusion totale.

À travers des œuvres comme ANTi, Anaconda ou encore Formation, la « Holy Trinity » (comme elle a été surnommée par les fans) a su utiliser la technologie actuelle pour diffuser un maximum de messages au monde entier. Alors que Nicki Minaj célèbre la femme et sa sexualité, Beyoncé vous propose de célébrer vos racines culturelles tandis que Rihanna va à l’encontre des standards artistiques pour proposer une plus grande liberté. Une thèse pour le moins étonnante qui remet en question les valeurs morales des trois chanteuses : place de la femme dans la société, machisme, indépendance et causes racistes.

Pour l’auteur il s’agit de stratégies de communication bien ficelées dans le but de servir de modèle à la génération actuelle qui s’identifie à elles. 

Qu’en pensez-vous?

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s