Shay, la seule Nicki Minaj francophone!

À l’heure actuelle, de nombreux talents immergent de la scène francophone, et pour certains, leur impact va au-delà des frontières du pays dans lequel ils chantent. Mais il reste encore un milieu où cela n’arrive pas : le rap féminin. Le hip-hop féminin français a connu une seule grande artiste qui a laissé une empreinte monstrueuse sur le genre : Diam’s. Et depuis que Mélanie a décidé de se retirer pour se concentrer sur sa foi et sa vie de famille, aucune femme n’a su imposé autant de respect qu’elle. Dès lors, beaucoup ont tenté de s’accaparer la place libre qu’elle avait laissé, mais aucune n’a réussi, jusqu’à aujourd’hui.

L’année passée, tout droit sortie du 92i, l’ovni Shay a fait son apparition et a décidé de poser son pied sur le podium et à pousser toute la compétition, masculine et féminine, jusqu’à se hisser à la première place. Congolaise d’origine, belge de naissance, française dans son cœur et anglaise dans la vie de tous les jours, la bruxelloise a réussi à donner un second souffle au « rap game » féminin en lui insufflant tout le mélange de culture qu’elle avait en elle. Alors qu’elle rappe depuis maintenant 6 ans, ce n’est qu’en décembre dernier qu’elle a balancé l’opus « Jolie Garce », une bombe musicale qui en aura fait parler plus d’un. Et c’est à ce moment que l’on comprend quelque chose : Shay est la Nicki Minaj francophone.

Ne vous méprenez pas sur le sens « Nicki Minaj francophone » : ce n’est pas parce que c’est une femme qui rappe qu’elle porte ce titre, loin de là. Ce surnom a été attribué à trop de femmes, dont beaucoup qui ne le méritaient pas, par des médias incompétents qui ne savent pas faire la part des choses. Le terme est métaphorique, et puissant. Vous ne devez pas porter des perruques, faire du Hip-Pop ou citer Lebron James à tout va pour être Nicki Minaj, c’est beaucoup plus profond que ça. Alors on vous propose 5 raisons qui prouvent bien que Shay est LA SEULE à mériter ce surnom.

 

ELLE EST POLYVALENTE

Beaucoup ne peuvent pas clamer qu’ils chantent, rap, font du hip-hop, de la trap, le tout avec des sonorités pop tout en continuant de faire régner le respect. Tout comme Nicki Minaj, Shay est plus qu’un corps : c’est un cerveau. Elle sait comment plaire à toute une audience tout en continuant de satisfaire les fans de son côté plus urbain, tout comme sa compère américaine. Leurs inspirations vont au-delà de leur propre genre, et elles n’ont pas honte de chanter sur des titres plus « à fleur de peau », de se dévoiler musicalement parlant.

Combien de femmes peuvent se vanter de faire pareil, combien d’hommes ?

 

ELLE FAIT PARTI DU PLUS GROS CREW HIP-HOP DU MOMENT

Le 92i, tout comme Young Money, est un nom très connu dans leurs pays respectifs, et leur impact est grand. Booba, Benash, Damso, Shay, ce sont des noms connus et respectés en France, tout comme Lil’ Wayne, Drake, Tyga, Nicki Minaj le sont aux États-Unis. Aucune concurrence, parce qu’il n’y a rien de plus fort que les liens familiaux.

Alors Booba, à quand un BedRock français ?

 

ELLE EST HUMBLE

Ne vous méprenez pas sur le titre, il est normal qu’un artiste se dit le meilleur de son genre. Disons plutôt qu’avant qu’elle ne le dise dans son remix de ***Flawless en 2014, Nicki Minaj ne s’était jamais réellement appelée la reine du rap. En tant qu’artiste, vous ne faites que vous améliorer, que ce soit votre style, votre plume ou encore votre univers. C’est ce que la caribéenne a fait de 2004 à 2014, jusqu’à dépasser les sommets qu’elle cherchait à atteindre.

Tout comme elle, Shay ne se clame pas (encore) reine du rap français. Elle a encore à apprendre, mais ça ne l’empêche pas de lancer des punchlines acérées qui aurait pu mettre Floyd Mayweather à terre. Contrairement à certaines qui osent rapper « Mais ils ont cru un jour pouvoir détrôner la reine, impossible je ne déposerais jamais les armes » alors qu’elles n’ont jamais pu sortir un projet fini et digne d’écoute, Shay prend son temps et évolue constamment. Il vaut mieux être humble et bon, qu’imbu et mauvais.

 

ELLE A ÉTÉ ACCUSÉE DE NE PAS ÉCRIRE SES TEXTES

Parce que lorsque vous êtes une femme dans le milieu du rap, vous n’avez pas les compétences requises pour écrire un texte par vos propres moyens, c’est bien connu. Allez dire ça à Shay, à Nicki Minaj, à Lil’ Kim, Missy Elliott, Keny Arkana, Lauryn Hill ou encore Queen Latifah.

Alors que les américains pensent que Drake & Lil’ Wayne écrivent les textes de Nicki Minaj, le public français clame que le stylo qu’utilise Shay pour écrire les siens serait tenu par Booba. Alors que Nicki Minaj s’énerve sur ce sujet, ayant mis le feu aux BET Awards 2014 en balançant son célèbre : « Ce que Nicki Minaj rappe, Nicki Minaj l’a écrit », Shay se dit « flattée » qu’on pense ça. En même temps, on connait Booba pour ses lines sanguinaires, et on voudrait tous lui ressembler.

 

ELLE FAIT PLUS QUE DU RAP

Si le rap est une passion pour elles, l’argent est une sécurité en plus. Le business, voilà ce qui définit au mieux ces deux femmes. Couvertures de magazines, apparitions télévisées, collaboration avec des marques, produits dérivés, il en faut plus que quelques chansons pour créer un empire, et ça, Shay l’a compris. Avec ses shootings photos, la rappeuse dévoile aussi une certaine passion pour la mode dans des tenues qui lui vont à ravir. À quand la marque de vêtements « Jolie Garce », on se le demande bien !

Mais ce surnom ne devrait pas vous détourner du fait que Shay reste Shay, et qu’elle n’est en aucun cas la copie de quelqu’un. Son style, sa personnalité, son charisme font qu’elle est unique, et même si ce titre de « Nicki Minaj française » lui va à ravir, il ne faut pas oublier ce qui fait sa force, et c’est qu’elle est fidèle à elle-même. La comparer à sa comparse américaine n’est qu’un moyen de plus pour appuyer l’impact qu’elle pourrait avoir si elle continue sur cette voix. Alors n’oubliez pas, lorsqu’on vous demande qui est la Nicki Minaj, vous répondez : SHAY !

Publicités