Comment Nicki Minaj peut améliorer le monde du mannequinat?

Il est clair que Nicki Minaj a, à de nombreuses reprises, brisé les codes et conventions de l’industrie musicale en se hissant parmi les meilleurs, tous genres confondus. Acharnée du travail, soigneuse et entreprenante, la rappeuse ne fait jamais les choses à moitié et se donne toujours à fond dans ses projets, que cela plaise ou pas. Plus récemment, celle que l’on surnomme « Queen of Rap » s’est vue offrir un contrat avec la prestigieuse agence de mannequinat Wilhelmina, une agence plutôt critiquée pour son manque de diversité.

Wilhelmina-Models
Le manque de diversité n’est pas culturel, mais plutôt physique.

Si on en croit les confessions des recruteurs d’agence, il y a des critères particuliers à respecter si vous tenez à figurer en couverture de Vogue ou défiler pour Karl Lagerfeld. En tant que femmes, ces standards sont tellement précis et difficiles à atteindre que le monde du mannequinat est souvent considéré comme élitiste. Que ce soit Elite (Paris), Ford Models (New-York) ou encore IMM Models (Londres), voilà ce que l’on attend de vous si vous cherchez à postuler :

  • Avoir entre 18 et 28 ans. L’âge est très important, et il est rare que les modèles actuels dépassent la trentaine d’années. Des femmes d’expérience comme Adriana Lima (36 ans) ou Heidi Klum (44 ans) continuent de défiler et d’avoir des contrats, mais parmi les 10 modèles les mieux payer en 2017, seuls 3 d’entre elles ont plus de 30 ans, et une seule continue d’exercer dans le mannequinat.
  • La taille doit souvent se situer entre 170cm et 180cm. La majorité des tenues que vous voyez sur les podiums et lors des Fashion Week sont crées pour des modèles se situant dans cette tranche. Si la personne est trop petite, ou au contraire, trop grande, l’effet ne sera pas le même.
  • De petites proportions. Si l’on se fie aux statistiques des Victoria’s Angels, aucune d’entre elle ne dépasse un bonnet B, soit un tour de taille allant jusqu’à 62cm maximum. De plus, la plus « ronde » (et ce terme est utilisé de manière très vague) d’entre elle ne pèse que 58kg. 

La question que l’on se pose donc, c’est comment une rappeuse de 34 ans, mesurant 157cm et ayant des formes aussi impressionnantes soit devenu l’avenir du mannequinat? C’est Bill WackermannCEO de l’agence Wilhelmina, qui tient à apporter cette réponse. Il confie :

« Nicki Minaj est ma reine, et je vis pour elle. C’est un membre influent à Hollywood, et pouvoir travailler avec un tel talent et savoir que l’on a joué un petit rôle dans ce qui impacte la culture populaire, c’est un sentiment spécial.

Récemment, nous avons décidé de signer des clients avec des proportions plus ‘normales’, et nous le devons grâce aux acheteurs en ligne. Quand vous faîtes 160cm, vous ne voulez pas voir le pantalon que vous aimez sur une personne qui fait 180cm. C’est une grande opportunité pour nous de signer des femmes qui ont un tour de taille normal – un 38, un 40 ou un 42 – et qui mesurent des grandeurs jamais vu, comme 155cm ou 165cm. C’est pour ça que je crois en l’avenir des mannequins normaux, et en Nicki Minaj. »

Nicki-Minaj-Models.jpg
Ashley Graham, Candice Huffine, Tess Holliday, Rosie Mercado, Nicki Minaj apporte sa pierre à un édifice qui commence à prendre forme.

L’agence, qui fête ses 50 ans cette année, marque donc le coup d’une nouvelle ère. Avec des femmes comme Nicki Minaj, mais aussi Demi Lovato (qui se bat énormément pour la discrimination envers les personnes rondes), Wilhelmina Model Agency montre l’exemple que de nombreux concurrents se mettent à suivre : recruter des personnes de toute taille, de n’importe quelle couleur et de poids différents. 

On se souvient tous du coup de gueule que la rappeuse avait poussé suite aux critiques de la pochette d’Anconda, son single sorti en 2014. Jugé trop provocant, trop dénudé, Nicki Minaj s’était exprimée sur Instagram, affichant des mannequins en couverture de magazine, à moitié nue, mais cette fois-ci plus mince et plus blanche. Mais 3 ans plus tard, est-ce que Nicki Minaj peut changer la donne? Nous l’espérons.

 

Publicités