L’un des rédacteurs de Forbes s’attaque à Nicki Minaj !

Forbes, un magazine économique américain créé en 1917, notamment connu pour sa classification des fortunes du monde avec des rubriques comme « les 400 grandes entreprises les plus performantes« , « la liste des 100 femmes les plus puissantes du monde » et le « Hip-Hop Cash Kings » énumérant les rappeurs les plus riches, où Nicki Minaj figure depuis plusieurs années comme étant la seule femme du classement.

Mais si depuis toutes ces années le public pensait que Forbes était totalement du côté de la rappeuse du fait de sa réussite, il s’est avéré que ce n’était pas le cas. C’est le 25 juillet dernier que nous avons pu voir que le rédacteur Bryan Rolli venait de publier un article sur le site web de Forbes intitulé « Queen de Nicki Minaj pue le désespoir et l’hypocrisie« . Il n’a fallu que quelques minutes pour que la Twittosphère remarque l’article, et surtout pour qu’une armée de gens défendent la rappeuse.

Le rédacteur Bryan Rolli, voyant ses commentaires et mentions envahies d’insultes et de mentions lui rappelant son énorme manque de professionnalisme et de respect, a donc décidé de mettre tous ses comptes en « privé ». Mais ce qui semblait être une attaque de Forbes envers Nicki Minaj s’est avérée être en fait une vengeance personnelle. En effet, si Bryan Rolli s’est empressé de mettre son compte Twitter et son compte Instagram en privé, il a oublié de faire de même sur son compte Facebook. Les fans ont donc pu tomber sur une remarque directement adressée à la rappeuse, pensant que personne ne le verrait.

J’ai raconté un peu de merde à propos de Nicki Minaj pour Forbes, car que diable feriez-vous si vous découvriez qu’elle compte partir en tournée avec un prédateur sexuel grandeur nature avec des tatouages sur le visage?

Pourquoi donc écrire un article tout entier sur Nicki Minaj si le problème est Tekashi 69 ? C’est ce qui lui a notamment été reproché sur Twitter. En effet, l’article ne tourne presque que sur le fait que Nicki Minaj est tellement désespérée qu’elle a donc décidé de collaborer avec un « prédateur sexuel ». Voici quelques extraits de l’article ci -dessous :

Nicki Minaj n’est plus la rappeuse féminine symbolique de l’industrie, en effet elle doit faire face à Cardi B, plus jeune, plus dynamique, et qui a déjà enchainé des #1 dans le Billboard Hot 100. (…) Le rap d’aujourd’hui est totalement en désaccord avec le mélange pop-rap de Minaj. (…) Si Minaj veut retrouver sa place dans l’élite, Queen doit être rempli de beats vertigineux conçus pour lui procurer beaucoup de flux radio. Mais pourtant tout nous laisse à croire qu’elle s’apprête à livrer le contraire. La promotion de Queen semblait bien partie lorsqu’elle a sorti Barbie Tingz et Chui-Li (…) donnant à Minaj son premier succès en solo dans le Billboard Hot 100 en quatre ans, après un échec total de vouloir percer avec son trio de singles Changed It, No Frauds et Regret In Your Tears. Nicki Minaj a prouvé qu’elle pouvait donc encore marquer difficilement des paniers dans le top. Faudrait-il peut être qu’elle sorte un titre excentrique, pour restaurer son ancienne gloire, comme elle l’avait fait avec Anaconda avec un sens de l’humour réfléchi, qui avait atteint la 2e place dans le BBH100. (…) Son single suivant, Bed, en collaboration avec Ariana Grande, décroche quant à lui uniquement la 43e place du BBH100. (…) Mais aucun de ces singles banals ne pouvait préparer les auditeurs au dernier titre de Nicki Minaj, FEFE, son abominable collaboration avec le rappeur 6ix9ine.

Le rappeur réussit à passer trois minutes sans hurler. Il cède la seconde moitié de la chanson à Minaj, qui la complète avec des bars absurdes. La vidéo est encore pire, car les deux rappeurs partagent une glace dégueulasse et défilent dans un paysage rappelant le vomi, mais également Super Mario 64 ou Willy Wonka.

La seule explication possible de l’existence de FEFE est que Minaj, maintenant vieille de 35 ans, a fait une tentative éhontée pour rester pertinente. Basé sur les premiers chiffres, il semble que le titre fonctionne, (…) et la vidéo a cumulé plus de 30M de vues depuis dimanche. Mais il est embarrassant et révoltant de voir Minaj s’associer à un rappeur qui a plaidé coupable pour avoir couché avec une personne mineure. La Minaj qui est aux côtés d’un prédateur sexuel avec des tatouages sur le visage est loin de la Minaj qui a tweeté en 2012 qu’elle souhaitait que les gens qui abusent des enfants soient lapidés en public.

Et ce n’est pas le premier acte hypocrite de Minaj pendant son ère Queen. Elle se dit avoir honte des travailleuses du sexe, comme elle le dit si bien dans son interview pour ELLE, en dépit du fait qu’elle vende de manière flagrante son sex-appeal. Le New York Times a également rapporté que Minaj avait personnellement attaqué Wanna Thompson, pour avoir tweeté une critique à l’encontre de sa personne. Elle a même encouragé ses fans à l’harceler, et n’a fait aucun effort public pour stopper cette haine. Oui nous parlons bien de la même artiste qui allait pleurer sur la radio BEATS 1 parce que Cardi l’avait vraiment vraiment vraiment blessé. Elle joue la victime quand il s’agit de son récit, mais joue l’intimidatrice quand elle reçoit des critiques.

Toutes ces histoires distraient de ce qui devrait être le seul objectif de Minaj en ce moment : promouvoir sa musique. Personne ne s’attend à ce qu’elle atténue sa personnalité. Mais il serait tout à fait raisonnable de montrer à ses fans un minimum de décence, et surtout d’arrêter de collaborer avec des abuseurs, et qu’elle commence à délivrer de la bonne musique. La promotion de Queen pue le désespoir et l’hypocrisie, et la promotion de ce dernier n’est pas assez bonne pour détourner l’attention de ses actions, et encore moins pour les justifier. Si elle ne trouve pas un plan d’action pour corriger tout cela rapidement, elle pourra sortir Queen uniquement pour avoir plus de temps pour courir après sa couronne qu’elle n’a plus sur la tête.

Non vous ne rêvez pas. Un média sérieux et reconnu a autorisé un de ses collaborateurs à publier un article qui n’est que haine. En plus d’être une énorme faute professionnelle, l’article n’est qu’une suite d’inepties. Nicki Minaj n’a cessé d’enchainer les records depuis le début de sa carrière, et ne porte aucun intérêt à un #1 au BBH100. Pour ce qui est de son featuring avec 6ix9ine, où était cette haine quand Tory Lanez a collaboré avec lui ? Où était cette haine quand 6ix9ine a annoncé que Drake était sur son album ?

Pour sa défense, 6ix9ine a déclaré dans une interview que les accusations contre lui avaient été exagérées par la presse. Il avait 18 ans lorsqu’il a couché avec cette fille de 16 ans. Il se défend en disant qu’ils étaient tous deux des enfants, qu’il n’était pas un adulte de 50 ans touchant une fille de 16 ans. Nous vous laissons faire votre avis sur la chose.

Publicités