Nicki Minaj – Ganja Burns [Stream + Téléchargement + Traduction]

« Ganja Burns » est la première piste de « Queen », le quatrième album studio de Nicki Minaj. Le nom est une référence à la « ganja », qui est un autre nom donné à la marijuana. « Ganja Burns » signifierait littéralement : « la drogue qui brûle ».

Dans ce titre, qui ouvre le tant-attendu opus de la rappeuse, cette dernière fait une critique de l’industrie en y parlant des efforts fournis et des sacrifices faits, pointant du doigt les nouveaux artistes qui se prennent pour des légendes musicales. Un véritable moyen de marquer les esprits.

DfHmTTYVMAAXKCo.jpg-large


Téléchargement/Download

iTunes Google PlayAmazon


 Traduction

ENGLISH FRANÇAIS
[Verse 1]
Ayo, as the world turns, the blunt burns
(Who you gettin’ at, Nicki?)
Watch them cunts learn
Fashion icon, Audrey Hepburn
I move keys, but you hoes get one turn
Yeah, you get one turn, and one urn
I straighten all these bitches out with one perm
Who ever gassed ’em ain’t none of my concern
But, see, the Lord showed me dreams to confirm
They done went to witch doctors to bury the Barbie
But I double back, kill bitches, bury the body
And that go for anybody, you’ll be thoroughly sorry
I could wage war or I come in peace like Gandhi
All my powers back now I’m scary to zombies
Bring the heat to a sizzle, I ain’t talking Kalonji
I done fasted and prayed, had to cleanse my body
Abstaining from sex, had to zen my body
I ain’t giving, so don’t ask, I don’t lend my body
Gotta be king status to give a man my body
(He gotta be king status to get in ya body?)
Fuck, yeah, cause a Queen is what I embody, uh[Chorus]
Ganja burn, ganja burn, ganja burn
Ganja burn, ganja burn, ganja burn
Everytime I get high, I just think about you
Everytime I get high, I just think about you
Everytime I get high, I just think about you
Everytime I get high, I just think about you
Ganja burn, ganja burn, ganja burn
Ganja burn, ganja burn, ganja burn

[Verse 2]
Yo, you can’t wear Nicki wig and then be Nicki
That’s like a fat nigga thinkin’ he can be Biggie
One rough ride, now you DMX and Swissy
One hot video, you hyped? Now you just giddy
You made one dope beat, now you Kanye?
You got a nigga named JAY, now you ‘Yoncé?
You got about three stacks, now you André?
You put a part in your fade, oh, you Nas, bae?
You gotta have real skill, gotta work for that
If it’s really your passion would you give the world for that?
Unlike a lot of these hoes whether wack or lit
At least I can say I wrote every rap I spit
Put my blood, sweat and tears in perfecting my craft
Still every team’s number one pick in the draft
You could bring anybody, weatherman, pick a day
Kobe, KD, Kyrie! Pick a K

[Chorus]
Ganja burn, ganja burn, ganja burn
Ganja burn, ganja burn, ganja burn
Everytime I get high, I just think about you
Everytime I get high, I just think about you
Everytime I get high, I just think about you
Everytime I get high, I just think about you
Ganja burn, ganja burn, ganja burn
Ganja burn, ganja burn, ganja burn

[Bridge]
I see ya, I see you
I see ya, I see you

[Outro]
To my surprise I saw you in my eyes
The nights I cried, repented under lies
To my, to my, na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na
Na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na, ooh
Na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na
Ooh, burn, baby

[Couplet 1]
Ayo,
Tandis que le monde tourne, le joint brûle,
(Où veux-tu en venir Nicki?)
Regarde ces salopes apprendre,
Je suis une icône de la mode, Audrey Hepburn,
J’ouvre des portes mais ces chiennes n’ont droit qu’à un tour,
Oui, vous n’avez droit qu’à un tour et une seule urne,
J’aplatis toutes ces salopes en un coup de fer*,
Qui les a poussé à se lancer? Cela ne m’intéresse pas,
Mais tu vois, le Seigneur m’a montré des rêves à atteindre,
Elles en sont arrivés au point de voir des docteurs pour se débarrasser la Barbie,
Mais j’ai répliqué, tué ces salopes et enterré leurs corps,
Et ça s’applique à tout le monde, vous serez sincèrement désolé,
Je pourrais lancer une guerre ou venir en paix comme Gandhi,
J’ai récupéré tous mes pouvoirs, je terrifie même les zombies,
Je mets le feu à cette poudre, je ne parle pas de cuisine,
J’en ai fini avec le jeûne et la prière, je devais purifier mon corps,
M’abstenir de sexe pour calmer mon corps,
Je ne le donne pas alors ne me le demande pas, je ne prête pas mon corps,
Ils doivent avoir le titre de Roi pour que ces hommes se glissent dans mon corps,
(Il doit avoir le titre de Roi pour s’insérer dans ton corps?)
Bordel, oui, car une Reine est ce que je personnifie.[Refrain]
Ganja burn, ganja burn, ganja burn, oh,
Ganja burn, ganja burn, ganja burn, oh,
À chaque fois que je plane, je ne fais que penser à toi,
À chaque fois que je plane, je ne fais que penser à toi,
À chaque fois que je plane, je ne fais que penser à toi,
Ganja burn, ganja burn, ganja burn,
Ganja burn, ganja burn, ganja burn.

[Couplet 2]
Yo,
Tu ne peux pas porter les perruques de Nicki pour prétendre être Nicki,
C’est comme si un gros négros pensait pouvoir être Biggie,
Une ruée d’enfer, tu es DMX ou Swizz Beats?
T’as fait un bon clip, t’es Hype? Non, t’es juste chanceux,
T’as fait une bonne prod, tu crois être Kanye?
Ton négro s’appelle Jay, donc t’es Yoncé?
T’as 3000 balles sur toi, tu es André?
Tu as un trait dans les cheveux, oh t’es Nas bébé**?
Tu dois avoir de vraies compétences, travailler dur pour ça,
Si c’est réellement ta passion, donnerais-tu tout ce que tu as pour ça?
Contrairement à beaucoup de ces chiennes, qu’elles soient bonnes ou pas,
Je peux au moins dire que j’ai écrit chacun des couplets que j’ai rappé***,
J’y ai mis corps et âme pour perfectionner mon art,
Je reste le premier choix de quiconque dans la composition de leur équipe,
Amène-moi qui tu veux, monsieur météo, choisis un jour,
Kobe, KD, Kyrie : choisis-en un****.

[Refrain]
Ganja burn, ganja burn, ganja burn, oh,
Ganja burn, ganja burn, ganja burn, oh,
À chaque fois que je plane, je ne fais que penser à toi,
À chaque fois que je plane, je ne fais que penser à toi,
À chaque fois que je plane, je ne fais que penser à toi,
Ganja burn, ganja burn, ganja burn,
Ganja burn, ganja burn, ganja burn.

[Pont]
Je te vois, je te vois,
Je te vois, je te vois.

[Outro]
À ma surprise, je t’ai vu de mes yeux,
Les nuits où j’ai pleuré, cachée sous tes mensonges,
To my, to my, na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na
Na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na, ooh
Na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na-na
Ooh, brûle, bébé.

 

Annotations :

* Alors que Nicki Minaj a inséré de nombreuses clés et ouvert de nombreuses portes pour les nouvelles rappeuses, elle explique ici que certaines ont à peine fait un tour dans la serrure avant de se faire écraser et enterrer dans la même urne.

** Dans ce second couplet, Nicki Minaj critique la nouvelle génération qui fournit peu d’efforts et qui, pourtant, se considère comme les meilleurs. Porter les mêmes perruques que Nicki ne fait pas de toi Nicki, être gros ne fait pas de toi le Notorious B.I.G, boire du CIROC ne fait pas de toi Diddy (qui possède la marque), sortir avec un homme appelé Jay ne fait pas de toi une Beyoncé, etc. Dans la suite du couplet, Nicki Minaj explique bien qu’ils ont donné tout ce qu’ils arrivaient pour en arriver là aujourd’hui.

*** Nicki Minaj lance ici une pique à toutes ces rappeuses qui n’écrivent pas leurs textes, peu importe qu’elles soient populaires ou non.

**** Nicki Minaj explique ici qu’elle a travaillé tellement dur qu’elle reste la préférée de n’importe qui et qu’elle pourrait combattre n’importe qui, peu importe le temps qu’il fait dehors ou l’envergure de son adversaire, citant par la même occasion de grands joueurs de basket.

Publicités