L’interview Genius de Nicki Minaj !

Nicki Minaj ne s’arrête plus. La rappeuse enchaine les interviews et ne prend même plus le temps de dormir. Et hier soir, la rappeuse était sur le plateau de Genius pour un live YouTube concernant ses lyrics. En effet, Genius est un service qui recense les paroles de toutes les chansons et les explique à l’aide d’annotations. Rob Markman, l’interviewer, dit en début d’interview :

C’était pour nous important de t’inviter. Nicki Minaj, c’est surtout des lyrics, et nous parlions de cette interview depuis un moment et je suis content que tu aies enfin accepté.

 

L’interview s’est déroulée en deux parties. Premièrement, l’interview s’est concentrée sur son processus d’écriture en général, puis dans un second temps l’interview s’est concentrée sur des passages précis de « Queen« .


Retrouvez donc ci-dessous les points importants de l’interview traduits en français : 

1. Nicki Minaj annonce qu’elle était à deux shootings avant l’interview

Désolée de vous avoir fait attendre si longtemps, j’étais à un shooting avant de venir, puis j’ai dû courir à un autre. Je vais voir si je peux sortir l’un des deux demain.

2. Nicki Minaj explique pourquoi elle est soucieuse de l’écriture de ses textes 

C’est important pour moi car je crois que j’ai toujours été conditionnée pour ça. En tant que femme, on ne me crédite pas en tant qu’écrivaine, je dois toujours me justifier en mode « Non je n’ai pas sucé de mecs pour ces lyrics », « Non aucun mec n’a écrit ça pour moi ». Donc dans un sens ça m’a aussi été bénéfique parce que aujourd’hui vous pouvez demander à n’importe qui dans l’industrie et même aux mecs, jamais personne n’a écrit pour moi.

3. Nicki Minaj explique son processus d’écriture

Je peux être sous la douche et chanter une chanson dans ma tête, mes parties chantées ne sont jamais écrites ou seulement très rarement. Le refrain de Ganja Burn était juste du freestyle par exemple. Mais en terme de rap pur, j’ai récemment tenté de marmonner sur le beat et pour moi c’est ce qui marche le mieux. Je trouve personnellement que c’est le meilleur moyen de coller au beat le plus exactement possible, et c’est pour ça que mon flow peut s’adapter à n’importe quel beat. Par contre je me suis rendue compte que je n’aime pas écrire en studio. Les studios sont en général très sombre et je ne sais pas si c’est de la claustrophobie ou autre mais je ne me sens pas à l’aise. Mais dès la minute où je pars sur le balcon ou que je marche dehors, je peux instantanément trouver une nouvelle phrase. Récemment j’ai fait installer un studio chez moi, qui est très lumineux et qui donne plus envie, mais quoi qu’il arrive, du moment qu’on m’installe au studio avec un stylo et une feuille je vis ça comme un travail, et je refuse de penser que je travaille. C’est soit je me réveille avec des lyrics en tête soit rien ne sortira de mon cerveau de la journée. Ce que je fais est de l’art et on ne force pas l’art, et c’est là toute l’essence même du rap à mes yeux, juste créer et s’amuser. Bien entendu, le rendu doit être mécanique pour faire en sorte que chaque mot rime au bon moment et blablabla mais le processus de création d’être organique en fonction de ce que l’on ressent.

4. Nicki Minaj : des mixtapes à Queen

J’ai été approchée par tous les labels et groupes possibles. J’aurais pu être signée chez Nas, chez Jay, n’importe où. Au début j’étais réclamée partout. Je me suis sentie obligée de devenir ma « Lauryn interne » dans le sens où j’étais une femme et que je devais rien choisir. Là récemment, pendant l’élection de Donald Trump, mon copain de l’époque a fait une remarque concernant le fait qu’une femme était sur scène au même moment et il a dit « elle a probablement dû baiser avec pour être là », et mon sang s’est mis à bouillir parce qu’est-ce qui lui permettait d’avoir ce jugement ? Être attractive et gérer son business intelligemment n’est pas incompatible. Pour revenir à ce que je disais sur Lauryn, j’entendais par là que je n’avais pas le physique d’une représentante de la culture, je n’avais peut être pas l’air la plus intelligente ou je ne sais pas, et instantanément on m’a demandé avec qui j’avais couché pour être là. Et en tant que femme et artiste ça blesse. Je savais de quoi j’étais capable et que j’étais une écrivaine, mais juste en un regard, au tout début les trois quarts des hommes disaient « ok on la prend chez nous mais uniquement si elle ne vend que du sexe » et j’ai été en colère très très longtemps jusqu’à que je trouve Young Money. Et regardez, maintenant je chante et rappe sur album intitulé « Queen », et personne ne me dit quoi faire.

5. Nicki Minaj : un héritage 

Jay Z avait une fois tweeté les noms de gens qu’il admirait et j’ai lu le tweet et j’ai vu « …Lauryn Hill, Nicki Minaj… » et j’étais en mode wow comment un gars que j’admire peut-il mettre mon nom comme ça je ne m’y attendais vraiment pas juste après le nom de mon idole Lauryn.

6. « Quand Jay Z est en collaboration avec quelqu’un d’autre sur un titre, il le bouffe. Puis Barbie est arrivée sur « Monster« . »

Ce verse remonte à il y a longtemps. Je savais que ce titre allait être sur l’album de Kanye et mon « tu peux être le roi mais regarde la reine conquérir » lui était directement adressé j’étais déjà en mode « je suis là regarde laisse moi t’impressionner ». Bien sûr que des femmes m’ont ouvert la porte au game, mais au moment où j’ai débuté, aucune n’était en activité, et je voulais montrer que le female rap game n’était pas fermé. Je l’ai fait renaitre et je crois que c’est grâce à « Monster ». Puis depuis « Monster » pouvez-vous me citer un rappeur ou une rappeuse de la nouvelle génération qui a été sur un son avec des icônes pareilles et dont le verse a eu un si gros impact ? Non.

7. D’où vient la célèbre phrase « All These Bitches Is My Sons » ?

Je cherchais un manager à Atlanta et le management de P. Daddy était là. Il m’a appelé et m’a dit au téléphone « all these n****s is my sons » en parlant de toutes les autres agences et je me souviens avoir mis le téléphone sur mute et j’ai pleuré de rire et c’est vraiment resté dans mon esprit. Puis vu que Weezy avais une phrase d’accroche, en temps que Female Weezy je me devais d’avoir une phrase comme ça et c’est parti comme ça. Mais mon « bitches is my sons » a irrité plus d’une femme dans le game et j’étais en mode « ok ok c’était juste du fun à base » et j’ai compris que j’avais de l’influence.

8. Pourquoi autant de métaphores sportives ?

Pour « Chun-Swae », j’ai littéralement cherché sur Google des équipes qui ne sont pas trop mainstream pour les faire rimer et des gens me demandent « t’es une meuf comment tu sais tout ça ? », et je répond « Google ». Si tu veux rapper et augmenter ton vocabulaire, vraiment cherche sur Google. Les gens sont parfois sacrément débiles. Tout simplement parce que j’utilise 3 ou 4 fois le même mot d’affilés ils pensent que je suis bête alors qu’ils ne sont pas foutus de comprendre que j’utilise ce mot de 4 manières différentes. Maintenant le rap s’est tellement simplifié qu’ils ne réfléchissent même plus à ce qu’ils entendent tellement tout est simple. Tu dois avoir un putain de cerveau pour être rappeur. Et si tes idoles ne te font pas réfléchir laisse tomber, écoute Jay, Eminem ou Kanye !

9. Pourquoi Roman sur Queen ?

Je voulais vraiment mettre du Roman dans « Queen ». Surtout pour son flow rapide. Et je ne l’avais pas donné à mes fans sur The Pinkprint et je m’en voulais un peu. Là je souhaite beaucoup de courage à mes fans pour apprendre « LLC » et « Barbie Dreams ».

10. Le processus d’écriture de « LLC » et le ressenti de Nicki Minaj concernant son business

Capture d_écran 2018-08-16 à 12.52.47

Depuis que je dis que j’écris pour moi, j’ai l’impression de ne pas être entendue c’est pour ça que je le dis encore 10 ou 15 ans après. Depuis que je suis la méchante dans toutes les histoires, on ne veut entendre que du fait que « je suis égocentrique car je ne fais que poster mes stats ». Vous savez que je le dis depuis mais mixtapes, et maintenant que « Queen » est sorti, je ne le dirai plus. Car des gens mentent quand même sur moi dehors pour faire du clic, ils pourrissent mon héritage et mon emprunte.Les gens ont l’audace de m’en vouloir de dire que je suis dit trop souvent que j’écris moi même quand ces mêmes personnes disent dehors que je n’écris pas. C’est n’importe quoi. Et si toi dehors tu n’écris pas tes raps, ne demande pas à être traité comme ceux qui écrivent le leur, car si tu n’écris pas ton rap, tu n’es pas un putain de MC. Donc c’est cool si tu n’écris pas tes raps, mais ferme ta gueule. Reste à ta place. Si un écrivain enfant ace de toi te dis de fermer ta gueule tu restes à ta putain de place. Certaines personnes m’en veulent car je poste le fait que j’écris mes lyrics parce qu’ils sont dégoutés de ne pas pouvoir écrire les leur car ils ne sont pas suffisamment instruits ou intelligents. Et je ne parle pas que d’une artiste en particulier comme vous pouvez le penser, mais aussi de certains hommes.

Capture d_écran 2018-08-16 à 13.04.31

Comme vous le savez, il n’y a pas de secret, je suis une businesswoman, donc mon empire est un business. Si quelque chose marche, on va vouloir le dupliquer, et je marche, donc des labels veulent leur Nicki Minaj. Et ce n’est même pas un shade c’est comme ça que le business marche. Et pour certaines entreprises, ça fait plus de 5 ans qu’ils essayent d’avoir leur mixture Nicki Minaj, tout comme ils ont essayé d’avoir leurs Lil Wayne et leurs Eminem. Ils veulent juste voler les clients des autres, ils veulent une rappeuse qui me ressemble pour essayer d’attirer le client. Et. Il n’y a rien de mal avec ça si on le fait bien. C’est pareil que si un Burger King et un McDonald venait dans un même quartier pour voler les clients du KFC déjà existant. Je n’ai rien contre ça du moment que c’est fait proprement.

Des gens se plaignent que je protège trop mon business mais un boxeur va-t-il se laisser tabasser parce qu’il a trop gagné avant ? Vous voulez des rappeurs non agressifs et qui ne se défendent plus, mais à ce niveau là n’écoutez pas de rap. Bien sûr que j’ai ouvert des portes, j’ai tout fait pour ouvrir mes bras à certaines rappeuses et elles m’ont juste craché à la gueule et ça c’est dégueulasse. Maintenant je traite Foxy comme la reine d’Egypte parce qu’elle m’a ouvert des portes, mais les rappeuses à qui j’en est ouverte se barrent et me pissent dessus, tu n’as pas à avoir honte de dire que je t’ai inspirée et que je t’ai ouverte des portes parce que dans tous les cas tu est une copie de moi. Des gens m’ont ouvert des portes et je l’ai toujours dit, j’ai nommé des dizaines de rappelles mais elle vous le diront pas. Donc j’ai fait ce que j’avais à faire. Personne ne se rappelle que j’ai dit que mes rappeuses préférées était Kim, Foxy et Remy. Et maintenant ces nouvelles putes se permettent de venir me discréditer sans citer mon nom en terme d’ouverture de porte. Après ce sont les fans qui s’imaginent des trucs derrière les projecteurs alors qu’il n’y a rien. Maintenant je vais laisser ces putes prier pour qu’un gosse sorte de mon vagin parce que tant que je ne serai pas mère, je resterai là pour gagner. Et je ne dis pas ça méchamment, mais j’en ai marre que tout le monde puisse parler de son ressenti sauf moi parce que je suis Nicki Minaj. Tellement de mecs règlent leurs comptes sur des posts Instagram et je vois les rappeuses rire en commentaire, donc je ne comprend pas pourquoi quand moi je veux rétablir des faits sur certaines choses tout le monde s’offusque.

11. Le processus d’écriture de « Chun-Li »

Capture d_écran 2018-08-16 à 13.27.49

Je jouais à Street Fighter plus jeune et là ce n’est pas une simple recherche Google. Je sais qui est Chun-Li et ce n’est pas la première fois que je mentionne ce jeu. Je sais que Chun-Li n’est pas une méchante. Le truc c’est que je ne suis pas une méchante non plus et juste le fait que je me batte me fait passer pour une méchante. C’était là l’idée.

11. Le processus d’écriture de « Barbie Dreams »

C’était dans mon esprit depuis un moment, j’avais envie de faire ce titre depuis un moment. Je me faisais juste rire en studio et j’étais dans un bon mood donc je freestylais des trucs sur Uzi et Young Thug et j’ai décidé de l’enregistrer. Je savais que ça allait apporter quelque chose à la culture car je suis la première à faire ça. Je voulais juste m’amuser comme BIG le faisait. Rien de plus.


Retrouvez l’interview complète ci-dessous :

Publicités