Nicki Minaj brise le silence sur son altercation avec Cardi B!

À moins que vous ne viviez dans un ananas dans la mer, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler de l’altercation qu’ont eu Nicki Minaj et Cardi B lors du Harper’s Bazaar Icon Party de la Fashion Week à New-York. En effet, les deux rappeuses en sont venues au main après que l’interprète du hit « I Like It » ait enlevé ses chaussures pour les lancer sur sa rivale et consœur.

Alors que les raisons de l’incident demeuraient, de prime à bord, inconnues, Cardi B en a profité pour laisser un message sur Instagram expliquant qu’elle avait entendu Barbie critiquer son enfant, ce qui a eu le don de l’énerver. Nicki Minaj, quant à elle, a décidé de jouer la carte du silence avant d’annoncer, hier soir, qu’elle aborderait la situation lors de son émission « Queen Radio » sur Apple Music. Chose promise, chose due.

À peine a-t-elle commencé son émission que la rappeuse a demandé à DJ Funkmaster Flex, qui l’accompagnait aux platines, de jouer un audio de Cardi où l’on entend clairement la jeune femme dire : « je déteste quand les gens me demandent pourquoi je m’attaque aux enfants d’autres personnes. Mais je suis la mère de mon enfant, et de la même manière dont vous protégez vos enfants, je protège le mien. » C’est alors que les révélations commencent…

« L’autre nuit, j’ai été prise dans une situation si mortifiante et humiliante à vivre devant des gens de la classe supérieure. Ce n’est pas question de noir ou blanc, c’est question de gens qui gèrent leur vie. La manière dont ils sont passés devant nous et l’air dégoûté qu’ils avaient en voyant cette commotion, jamais je ne l’oublierais. J’étais humiliée. J’étais dans une robe Alexandre Vauthier sur le défilé, ok? Et je me suis sentie si humiliée, je n’y croyais pas : nous avions l’air si bête. Je vais continuer, mais avant de continuer, j’aimerais dire que jamais je n’oserais parler de l’enfant de quelqu’un. C’est si triste de se dire que cette personne en joue parce que je suis la méchante et qu’on la croira. Alors laissez-moi bien le dire : jamais je ne parlerais d’un enfant de quelqu’un ou de la façon dont les parents l’élèvent. Je m’en fous de la façon dont tu l’élèves, rien à foutre. Et c’est fou de voir que les gens doivent toujours faire d’Onika la méchante. Si tu fais les choses bien, tu ne devras pas diaboliser une autre personne. Quand tu es obligée de dire que j’ai fait ou dit des choses que tu sais très bien que je n’ai jamais dites ou faites… »

C’est alors que Nicki Minaj aborde le fait que Cardi B aurait entendu qu’elle a critiqué la manière d’élever Kulture, sa fille, mais aussi le nourrisson en lui-même. Nicki Minaj confie :

« Je ne sais même pas d’où elle sort ça. Le monde sait que Onika Tanya Maraj n’a jamais parlé, ne parle et ne parlera jamais mal d’un enfant. Je ne suis pas un clown. C’est des bouffoneries ça. Et t’es un clown aussi en racontant des choses qui ne sont pas vraies pour ne pas avoir l’air d’une imbécile, pour ne pas paraître bête, parce que tu fais des conneries. Tu savais que quand cette vidéo sortirait, tu aurais eu l’air conne. Donc ton agent, qui avait aussi l’air con en cherchant à acheter la vidéo comme si d’autres personnes n’avaient pas filmés, s’est dépêché et vous avez écrit un communiqué ensemble. Je suis tellement une tueuse que je n’ai pas ressenti le besoin de me défendre ce soir-là. Mais nous avons pu entendre cette femme m’accuser de critiquer son enfant alors qu’elle n’a aucune limite et s’attaque aux enfants d’autres personnes. Toute sa carrière est basée sur la sympathie et le payola. »

Le terme payola définit l’action qu’ont les labels de musique de payer les stations radios, les classements de musique ou encore les DJ pour booster les ventes, écoutes et popularité de leurs artistes. Cardi B et son label Atlantic ont été accusés d’utiliser cette technique après que des millions de sites « fantômes » menaient au site web de la rappeuse, ou encore à sa page Spotify. Une enquête a même été lancée car cette pratique est interdite aux États-Unis. Nicki Minaj poursuit son discours en racontant :

« L’autre nuit, je me suis bien habillée et j’étais si belle. Dédicace à mon équipe. Il s’est passée beaucoup de choses, l’une d’entre elles étant ses accusations qui sont fausses. Le pire c’est que ça vient d’une personne qui a demandé à un rappeur de ne pas faire de clip avec moi. D’ailleurs il l’a écouté et il n’a jamais fait de vidéo avec moi. Je n’ai jamais fait ma chieuse et je n’en ai jamais parlé. Les gens savent que c’est simple aujourd’hui de dire que Nicki Minaj a arrêté votre business et c’est encore plus facile d’y croire. Donc j’ai vu cette personne écrire, enfin pas elle mais son agent, des mensonges à mon sujet. Normalement je ne me défends pas, mais je ne peux plus rester silencieuse. Je dois faire savoir aux gens que ces mensonges sont ridicules. Et si je vous racontais la vérité sur certaines de ces personnes, vous serez au sol. Donc, avons-nous cette dame au téléphone? »

Au studio avec elle, Nicki Minaj est accompagnée de Brooke Bailey et Rah Ali, deux stars de télé-réalité et grandes amies de la rappeuse. Brooke a pris la décision de contacter Clarissa, une jeune femme qui a connu une altercation poignante avec Cardi B. Elle explique :

« Brooke m’a demandé mon numéro pour que j’explique ce qu’il s’est passé entre Cardi B et moi. En 2014, elle avait posté une vidéo sur Instagram bien avant Love & Hip-Hop. Elle avait fait une vidéo sur ses dents en expliquant qu’elle ne ferait pas refaire ses dents. J’avais commenté en lui disant qu’elle pouvait faire réparee ses dents, et pas d’une manière méchante. Donc après ça elle a été sur mon profile et a dû lire ma bio où je rendais hommage à mon fils mort. Elle a dû la lire parce qu’après elle a répondu à mon commentaire en me disant que si j’avais pas pris de drogue mon fils serait en vie, que mes enfants et moi on devait aller se faire foutre, que mon fils décédé était un singe. »

DmwfjP0XoAAksmB
« Peut-être que ce singe aurait été vivant » peut-on lire sur le commentaire.

Nicki Minaj termine en ajoutant : « traiter un enfant mort de singe mais pleurnicher près des gens en disant que quelqu’un a parlé de ton enfant alors que personne n’a parlé de ton putain d’enfant pour quelques points de sympathie? On va parler de choses sérieuses parce que j’en ai marre des gens qui mentent à mon sujet ». C’est alors qu’elle aborde le deuxième point dont Cardi faisait part dans son message sur Instagram : le fait de stopper le business des gens. Cardi B aurait accusé Nicki Minaj de chercher à stopper son business en lui coupant certains contacts et en remontant des gens contre elle. Barbie répond enfin à ces accusations.

« Tu dis que j’arrête le business des gens mais il y a 2 filles innocentes dans un strip-club qui n’ont fait rien de plus que leur job pour se faire de l’argent, mais à cause de toi elles ne peuvent plus, alors qui arrête le business de qui? De ta faute elles ne peuvent plus nourrir leurs familles parce que t’as la haine que ton mec ne contrôle pas sa bite. T’as la haine contre une femme à cause de ce qu’un homme a fait. Et c’est le souci chez beaucoup de femmes noires et de femmes en général. Oh, parce qu’elle n’est pas noire. Elle qualifie les femmes noires de singes et de cafards. Des cafards! Ce sont ces mêmes femmes qui la soutiennent : les cafards. Nous les femmes noires sommes des cafards.

Nicki Minaj fait référence à d’anciens tweets où Cardi B se moque ouvertement du physique de jeunes femmes noires. Lisez plus tôt :

Dmw2yaNVsAEgDTk
« espèce de cafard, va t’occuper de tes enfants » / « tu ressembles à deux cafards qui auraient baisé » / « fais pousser tes cheveux et tu pourras venir me parler vieux cafard moche ».

Il y a 2 belles femmes qui ont été accusées d’avoir couchées avec… Peu importe, et elles ont été attaquées et virées des clubs, non pas par d’autres femmes, mais par des hommes! Tu as envoyé un homme tabasser des femmes. Tu as connu le plus beau des miracles en ayant un enfant, et en 2 semaines, tu t’es attaquée à 3 femmes, dont une à la Fashion Week? Le tout en te faisant escorter de la manière dont tu t’es faite escorter, donnant une occasion de plus aux gens de pointer leurs doigts vers nous et de se moquer de nous? Le Seigneur t’a donné la bénédiction qu’est un enfant, et ta première pensée après avoir accouché, c’est d’attaquer des gens? De les empêcher de manger? Laisse-moi te dire un truc, une femme ne peut donner sa chatte à ton mec que si il y met sa queue dedans. Contre qui tu as la haine chérie? Tu as terrifié ces filles au point qu’elles ne veuillent plus sortir de chez elles. Et tu veux parler d’arrêter le business des autres? C’est dégueulasse! Parce que tu sais qu’elles ne peuvent assurer leur protection, donc tu les terrifies et elles ne peuvent plus aller travailler? Et tu laisses ton agent écrire des trucs sur le fait d’arrêter le business des autres? Tu sais seulement ce que ça fait que d’être assise jour et nuit en studio à écrire ses textes? Tu t’es ramenée dans ma culture! Jamais je n’ai eu la chance qu’un DJ joue mes chansons à l’époque! Tu traites les femmes noires de cafards? Tu fais tabasser des filles à cause des agissements de ton mec? Les vraies salopes ne font pas ça, on ne s’attaque pas à une femme. Tu t’arranges avec ton gars! Allez, casse-toi. T’es fâchée et triste, et sans vouloir faire de blague, elle a besoin d’aide. Elle est au meilleur stade de sa carrière et elle est là à jeter des bouteilles et des chaussures sur les gens? Qui va la faire interner? Dégage avec tes conneries. Les gens s’en foutent jusqu’à ce que quelqu’un meurt. Il faut que quelqu’un meurt pour que ces négros arrêtent de rire et voient que ce n’est pas une blague. Lever tes mains sur la mauvaise personne peut signer ton arrêt de mort! Et vous en faîtes une blague? Je ne suis pas une de ces salopes des clubs de strip, encore moins une de ces salopes de télé-réalité. J’ai le bras long aussi. »

Nicki Minaj termine en expliquant que, malheureusement, elle est liée par un contrat qui l’empêche de raconter ce qu’il s’est passé exactement ce soir-là à la fête organisée par Harper’s Bazaar.

Des révélations choquantes qui auront, bien évidemment, brisé l’Internet. Queen Radio s’est retrouvé en première tendance mondiale dans le monde toute la nuit, divisant l’opinion publique : certains continuent de soutenir Cardi B, d’autres ont ouvert les yeux sur son comportement. Une chose est certaine, l’interessée ne s’est toujours pas exprimée sur le sujet. Affaire à suivre…

Publicités