Nicki Minaj pour l’édition automnale de Wonderland Magazine ! (Interview + Photos)

Nicki Minaj est de retour pour une nouvelle interview dans l’édition Autumn 2018 de Wonderland Magazine. Bien que nous savions que la rappeuse en faisait la couverture, nous n’avions toujours pas accès à cette interview.

Retrouvez donc ci-dessous toutes les photos HD ainsi que l’interview traduite dans son intégralité avec les liens d’achats de cette édition en fin d’article !

TRADUCTION

NICKI MINAJ
Regardez la reine conquérir.

WONDERLAND_NM52628CMYK

Ils disent que c’est génial d’être un roi, mais écouter Nicki Minaj décrire ce qu’est être une reine, ça sonne plus comme Macbeth, une histoire dramatique avec des difficultés, des fantômes d’ennemis abattus sur la quête du pouvoir et bien sûr, une lutte sans fin pour garder la couronne.

Les gens ont toujours pensé que je partirais, et parce que je ne suis pas partie, ils sont en colère et ils essaient de me déchirer. Mais ils ne peuvent pas se débarrasser de moi. Tant de gens ont essayé de se débarrasser de moi.

Je lui demande ce que cela fait de recevoir des critiques quand on est aussi célèbre qu’elle, avec plus de 90 millions de followers sur Instagram.

Beaucoup de gens ne sauraient pas gérer ça. Les gens ne sont pas assez forts mentalement pour gérer cette pression.

Et je me demande donc si elle se dit que ces gens qui essayent de la tirer du trône gagnent du terrain.

Ils ont perdu. Ils échouent lamentablement. Je suis toujours là.

Mlle. Minaj est toujours là, huit ans après avoir fait ses débuts avec le désormais classique Pink Friday, et voire encore même plus longtemps lorsqu’elle a attiré l’attention du monde du hip-hop avec ses mots pleins d’esprit dans son Queens natal, à New York. Elle a un nouvel album appelé Queen, qui porte le poids de ce titre, composé d’une collection intense et tendue de chansons qui porte sur la vie en tant que commandant en chef. Tout au long de l’album, elle rappe son triomphe et ses victoires de guerre, surtout avec son premier single Chun-Li, dans lequel elle claque tous ceux qui tentent de la faire passer pour une méchante en frappant sa poitrine comme King Kong.

Ses cibles sur l’album restent pour la plupart anonymes, bien que Cardi B soit, entre autres, la seule femme depuis le début du règne de Nicki à avoir approché son niveau de succès. La rivalité présumée précédemment a atteint son paroxysme lors de leur passage à un des galas de la New York Fashion Week au Plaza Hotel de Manhattan en septembre dernier. Une vidéo granuleuse semble montrer les deux femmes, toutes deux impeccables dans de longues robes de bal, avec Cardi, originaire du Bronx, essayant de se battre à travers une foule de sécurité et de passants pour retrouver Nicki, tout en jetant une chaussure rouge à sa collègue du Queens. Même si Nicki n’était pas disponible pour commenter l’altercation, quand nous avions parler une semaine avant le chaos, elle était timide sur le sujet mais très claire.

La vérité c’est que je n’ai de problèmes avec aucune rappeuse.

WONDERLAND_NM52578

Mais même si Cardi devait disparaitre demain, quand tu es le monarque, il y a toujours quelqu’un qui frôlera ton trône. En effet, le véritable ennemi de Nicki sur Queen semble être partout, un fantôme vague mais puissant qui la traque dans son château, attendant qu’elle trébuche sur ses robes royales. Tout au long de notre conversation d’une heure, elle ponctue ses remarques les plus acerbes, toujours d’un ton très New-Yorkais avec un grand rire, comme pour me rappeler qu’elle est toujours prête à se battre comme depuis dix ans et qu’elle peut rayer de la carte n’importe qui, y compris moi. En effet, je vais me lancer dans deux petites querelles au cours de notre entretien (j’en parlerai plus tard).

Je suis au sommet de la pyramide depuis très longtemps. Parfois les gens veulent simplement voir quelqu’un tomber. C’est une partie sadique de l’être humain.

Elle est la rappeuse ayant obtenu le plus de succès de toute l’Histoire, une femme qui a réalisé des choses qu’aucune autre femme (ou homme) du Hip-Hop n’a jamais eu, une MC qui a réussi à devenir aussi performante sur la scène mondiale de la pop avec Super Bass, tout en sachant garder son style New-Yorkais avec des sons trap avec Beez In The Trap, tout en changeant l’industrie musicale. Allez dans des karaokés n’importe où dans le monde, à Bangkok comme à Vienne comme s’ils chantaient du Katy Perry. Elle est la femme avec le plus d’entrées dans le Billboard Hot 100.

Lorsque j’ai débuté dans le rap, aucune rappeuse ne se faisait payer un million de dollars pour un show.

Mais bien que le succès soit le thème de Queen, la célébrité n’a jamais été la chose la plus intéressante à propos de Nicki Minaj. C’est une écrivaine, une véritable écrivaine à une époque où on honore la célébrité comme de l’art, mais Nicki fait du vrai art, avec une maitrise du langage et de la métaphore qui excite les sens. Mais même malgré les nombreux éloges, elle n’est toujours pas prise au sérieux. Née en tant que Onika Tanya Maraj à Trinidad en 1982, elle a grandi à New York, où sa famille s’est installée à Southside Jamaica dans le Queens. Elle a eu une enfance tumultueuse, avec un père addict qui a brulé la maison familiale, un traumatisme qu’elle a détaillé sur le morceau Autobiography issu de sa mixtape Sucka Free sortie en 2009. Mais elle était déjà très ambitieuse et auditionnait comme élève au lycée LaGuardia de Manhattan, qui a produit des stars comme Al Pacino et Eartha Kitt.

Je me suis spécialisée en acting et en théâtre. Ils nous apprenaient que nous avions la liberté de faire tout ce que nous voulions dans le monde.

L’acting était son premier amour, mais le rap est resté. Elle a tout d’abord percé à New York, avec sa première mixtape Playtime Is Over en 2008, et finalement avec Beam Me Up Scotty en 2009 avec le titre Itty Bitty Piggy avec lequel elle réinvente une comptine comme une introduction agressive et déterminante. Son talent était inné et incontournable l’emmenant à signer rapidement un contrat avec Lil Wayne et Cash Money. Elle est devenue une chanteuse invitée convoitée, faisant un travail dynamique contrairement aux autres chansons jetables. Prenez, par exemple, son couplet sur Bottoms Up avec Trey Songz en 2010, un titre de 2010 totalement inoubliable, mais grâce à la présence de Nicki. Sur un seul verse, elle écrit tout un scénario, en entrant et en sortant de nombreux personnages. Au fil des années, elle a su affirmer sa personnalité auprès du public, comme quand elle a piqué Miley Cyrus (Miley wuss good ?!) sur la scène des VMAs après des commentaires que cette dernière aurait faite dans une interview quelques jours avant.

À certains moments, elle a même été une artiste avant-gardiste, créant quelque chose comme une version rap façon bizarre. Il y a Come On a Cone, une chanson de 2012, tirée de son album Pink Friday : Roman Reloaded. Come On a Cone est un titre de trois minutes réalisé avec la voix de Roman Zolanski, un personnage satanique qu’elle incarnait consciemment pour certaines de ses chansons les plus étranges. Le rythme est effrayant, et à certains moments, les effets vocaux font grincer sa voix comme du métal. Ensuite elle termine tout en chantant « mets ma bite sur ton visage » à plusieurs reprises dans un très joli ton. C’est une chanson étrange et fascinante, mémorable dans tous les sans du terme, mais quand je lui en parle maintenant, elle dit qu’en réalité elle déteste Roman.

C’était trop bizarre et je déteste ça. Beaucoup de mes fans aimeraient que je retourne à ce moment de ma carrière car j’étais très libre musicalement, mais je déteste ça.

Mais tout ceci nous rappelle que la liberté a toujours été la marque de fabrique de Nicki Minaj, non seulement au début, mais aussi maintenant avec sa Queen Radio, un nouveau show en ligné hébergé par Apple Music dans lequel elle fait venir ses propres invités. Après les débuts de Queen à la deuxième position dans le Billboard 200, juste en dessous de l’album de Travis Scott, elle est allée sur sa Queen Radio pour affirmer qu’il avait pompé le système en vendant son album avec des t-shirts et que sa petite amie Kylie Jenner abusait de son influence pour booster les ventes. Son précédent album The Pinkprint, qui était aussi à la deuxième position, et son album Queen ont fait des chiffres très respectables, mais lorsque je lui demande pourquoi les chiffres comptent autant pour elle, elle me dit que c’est les gens comme moi qui se soucient des chiffres, et menace de mettre fin à l’interview.

N’essaye pas de la jouer cute avec moi. Je n’ai jamais parlé de chiffres donc n’affirme pas des conneries. T’as quel âge sérieusement ?

Ma confusion en ce moment semble être une sorte de substitution à la mystification du monde entier, qui se demande si Nicki, l’une des plus grandes stars de la terre est sérieusement énervée contre Travis Scott pour montrer à quel point elle pèse et qu’elle veut attirer l’attention.

Mon Dieu je-… J’adore troller. J’adore troller. La chose à propos du troll c’est que tu ne peux pas dire si tu trolles ou non. Tout ce que j’ai à dire c’est que les gens ne comprennent pas mon sens de l’humour, parce qu’ils  n’ont jamais vu une femme noire faire du Howard Stern. Jamais vous n’appelleriez Joan Rivers ou Howard Stern des « colériques » en disant qu’ils sont à bout mentalement. Par contre quand c’est une femme noire, elle est catégorisée comme « colérique ». Depuis toujours vous voulez que les femmes noires soient vues comme ça. Nous devons toujours jouer la carte de « black girl magic ». Ma couleur de peau n’a rien de magique. Bref, j’ai le show numéro 1 sur Apple Music.

Maintenant, notre conversation est instable. Sa stratégie (qui semble être instinctive donc peut-on vraiment parler de stratégie ?) fonctionne, du moins sur moi. Nicki Minaj est en fait incomprise de tout le monde, c’est une Jeanne d’Arc que nous avons jeté dans le feu de joie.

Je ne vais pas changer. Les gens doivent juste s’enlever le balai qu’ils ont dans le cul.

Pour le meilleur et pour le pire, Nicki Minaj n’a jamais eu peur de la controverse. La nuit avant que nous parlions, elle avait eu un problème avec sa robe qui avait exposé ses seins en direct sur scène, et elle le corrige admirablement en disant :

Tout le monde a déjà vu des mamelons.

Son récent duo avec Tekashi 6ix9ine fait également parti des controverses, étant donné que le rappeur a plaidé coupable pour l’utilisation d’un enfant dans une pratique sexuelle en 2015 impliquant une fille de 13 ans.

Quand je connais quelqu’un, il n’y a rien que vous puissiez me dire à leur sujet.

Sous le chaos actuel il est sage de se souvenir que Nicki Minaj a un vrai coeur : elle a prouvé à maintes reprises qu’elle était une âme sensible, créative et même vulnérable, quel qu’en soit le niveau de démesure. Je lui demande alors pourquoi en 2015 elle avait choisi spécifiquement de lire le poème Still I Rise de Maya Angelou.

Je ne savais pas que ce que je lisais me plaisait autant personnellement. Ce poème m’a rappelé que je serai toujours au sommet. Lorsque votre coeur et votre passion sont au bon endroit, vous êtes au sommet. Je sais qui je suis. J’ai un nouveau petit ami, et la grossesse est quelque chose que j’ai toujours souhaité publiquement. Je dois d’abord me marier avant d’avoir un enfant, et j’en suis peut-être plus proche que ce que les gens pensent. J’aime les enfants, cela va arriver rapidement.

Bien sûr, Macbeth de Shakespeare se termine en tragédie pour le roi, mais Queen de Nicki Minaj se conclut sur une notre excitante, voire pleine d’espoir. L’album se finit sur Coco Chanel, et elle exprime tout ce que vous pouvez aimer à propos de Nicki Minaj en 3 minutes et demie. C’est une guerrière joyeuse, qui rappe en patois jamaïcain et en espagnol, en évoquant les fantaisies menaçantes mais féministes de sa ville natale, New York, en invitant la rappeuse Foxy Brown.

La Queen devait leur tomber dessus comme une guillotine.

Nicki n’attaque personne en particulier, comme Robespierre menaçant tout le monde avec un règne de terreur. Quand je lui dis à quel point j’aime la Nicki de Coco Chanel, elle considère ça comme une insulte à cause de ma formulation car j’ai dit que je voulais la Nicki Minaj de Coco Chanel sur tous les autres sons.

Je ne sais pas pourquoi tu demandes une certaine Nicki alors que Nicki est là devant toi. Est-ce qu’elle est partie qu’elle part ? Pourquoi les gens ressentent-ils le besoin de décliner Nicki en plusieurs parties ?

Mais quelque chose de drôle se produit, nous dépassons tous les deux notre ego et discutons de la façon dont le morceau a été créé :

J’avais enregistré l’album entier à Miami et j’ai passé une semaine à New York et je suis allée au studio un jour. Juice, mon ingénieur, a mis le micro à la hauteur du canapé, chose qu’on ne peut pas faire à Miami et il a commencé à jouer un beat, j’ai commencé à marmonner et à répéter le mot Coco. Cela me rappelait les rues de New York, c’était parfait.

Et elle a raison, c’est une chanson qui capture le quotidien au coeur du rap. La voici, la Nicki Minaj, la reine du rap de longue date, qui peut encore laisser derrière elle la folie de la cour royale pour frapper le trottoir de la ville.

 

Achetez le magazine dès maintenant !

Traduction : HNM Magazine
Retrouvez l’interview complète non traduite sur le site internet de Wonderland Magazine.

IMG_1394IMG_1411

Publicités