Nicki Minaj, RuPaul, Beyoncé et d’autres élus « artistes noirs ayant rendu la culture Camp populaire » !

Qu’est-ce que la culture Camp ? C’est un style ancré dans la culture gay, qui consiste à casser les codes de la culture dominante, de jouer avec le genre et la sexualité et de développer une extravagance poussée.

Et c’est cette année que le Met Gala, qui se déroulera en mai, a annoncé que le thème de cette édition serait : Camp : Fashion Notes. Ce sera donc le style Camp qui sera mis à l’honneur cette année, et le site THEM a donc décidé d’honorer les artistes qui ont rendu ce mouvement ancré dans la culture populaire.

Si l’on retrouve dans cette liste des artistes comme Prince, Josephine Baker ou encore Kara Walker, on peut retrouver aussi des icônes d’aujourd’hui comme RuPaul, Beyoncé, et la rappeuse Nicki Minaj.

THEM dit :

Sontag écrit : « comprendre ce qu’est le Camp dans les objets et les personnes c’est comprendre l’être en tant que rôle. Il est l’extension la plus éloignée de la sensibilité et de la métaphore de la vie, comme le théâtre« . En plus de son esthétique physique très stylisée (perruques colorées, maquillage de poupée), Nicki Minaj a construit sa personnalité sur une série de personnages, comprenant son alter-égo gay d’autrefois Roman Zolanski ou encore Harajuku Barbie de « Super Bass ». Uri McMillan, professeur agrégé d’anglais à UCLA écrit que l’esthétique de Nicki, comme il qualifie sa performance camp « transforment les trois codes du hip-hop : masculinité, vérité et la noirceur normative, en un style artistique soulignant l’artifice Technicolor et l’altérité avec une dose d’esprit malin« .

Via : THEM.com

Vous l’aurez donc compris, Nicki Minaj correspond complètement aux critères de la culture Camp ! C’est pourquoi sa présence au Met Gala 2019, confirmée par son directeur artistique, est attendue avec impatience !

Pour retrouvez la liste complète (en anglais) des artistes nommés dans cette liste, cliquez ici : https://bit.ly/2IRCgfs

Publicités