Nicki Minaj explique pourquoi elle ne quittera jamais l’industrie !

Il y a quelques jours, Nicki Minaj fêtait ses 37 ans. Une occasion, pour elle comme pour ses fans, de revenir sur un parcours majestueux. Des rues du Queens où elle vendait ses mixtapes depuis sa voiture au Madison Square Garden qu’elle fait vibrer, en 2010, aux côtés de Jay-Z & Kanye West, jusqu’à l’award que Billboard lui décernera ce jeudi soir pour avoir « changé le game », la sulfureuse rappeuse est aujourd’hui un véritable exemple de réussite dans l’industrie, et en-dehors.

C’est pourquoi, après l’annonce de sa retraite prématurée du milieu musical, le monde en sorti quelque peu choqué. Au micro de Billboard, elle s’exprime dans une courte interview sur ses plans de carrières à venir, musicalement et à d’autres niveaux.

Billboard : Comment penses-tu avoir changé le game?

Nicki Minaj : J’ai eu une approche du milieu sur différents niveaux. Tout d’abord, je me suis attaqué au marché underground et new-yorkais. Puis j’ai graduellement gravi les échelons. L’une des choses que j’ai utilisé à mon avantage est ma capacité à changer de flow et être divertissante sur une chanson. Même avant que je me lance dans la musique, j’adorais feuilleter les magazines pour voir qui était en tendance.

Billboard : Tu as tweeté cet automne que tu allais te retirer et fonder une famille.

Nicki Minaj : J’aime la musique et intéragir avec mes fans, donc je ne me vois pas me retirer totalement du milieu. Mais je veux être ouverte à d’autre possibilités dans ma vie. Je continue de croire que c’est important de devenir une femme en-dehors de cette image que tu renvoies. Je m’assurer d’être complète en tant que personne.

Le tweet qui cassa l’internet.

Billboard : Il semblerait que ta connexion avec tes fans ait évoluée sur les réseaux sociaux.

Nicki Minaj : Ma relation avec mes fans est vraiment unique. Je joue énormément avec eux et je suis très sarcastique parce que je me dis qu’ils savent qui je suis, certains me suivent depuis très longtemps. Ils savent qui je suis derrière le masque que d’autres me font porter. Rien que pour cela, je suis plus vulnérable avec eux. Nous avons un lien qui est incassable.

Billboard : Est-ce que tu comptes étendre ton empire, qui inclut tes liqueurs Myx Fusions ou encore ton partenariat avec Fendi?

Nicki Minaj : Oh mon Dieu, oui. J’ai pour but de me développer un million de fois plus qu’à l’heure actuelle. Ça a toujours été mon but : devenir une grande businesswoman. Je ne veux pas être dans une industrie si lucrative et ne pas générer de l’argent dessus – tout le monde le fait. Concernant Fendi, ils ont fini par joindre mon équipe pour collaborer suite à la sortie de « Chun-Li ». J’étais abasourdie et honorée. Je suis allée à Milan et j’y ai rencontré tout le monde. Ils m’ont autorisé à jouer avec les matériaux et jeter un coup d’œil sur ce qu’ils réservaient pour la collection. Je ne m’attendais pas à ce que ça soit si grand – j’en suis vraiment fière.

La collection de Nicki Minaj avec Fendi a fait des ravages aussi bien en ligne qu’en boutique.

Billboard : Depuis l’année dernière, Queen Radio est un événement à ne pas rater.

Nicki Minaj : Encore quelque chose qui a pris une ampleur à laquelle je ne m’attendais pas. Je me suis lancé aveuglément en me disant : « Je vais juste prendre le micro et parler à mes fans. Ça ne doit pas être si difficile ». Mais ça demande énormément d’énergie. Tu dois être prêt à être honnête et être fort. Queen Radio est un lanceur de tendances aussi. Il va y avoir beaucoup d’artistes qui vont suivre cette voie aussi. Si je peux l’amener à un niveau où tout le monde voit cela comme quelque chose à faire, alors je me dis que je fais la bonne chose.

Billboard : En repensant à la sortie de ta mixtape Playtime Is Over, quel conseil donnerais-tu à cette fille du Southside Jamaica, Queens?

Nicki Minaj : Je lui dirais de se calmer (rires). Mais encore une fois, si j’avais su que je mettrais la barre aussi haute, je n’y serais pas allée aussi fort. Je ne changerais rien du tout, pour être honnête. Ma détermination et ma soif sont ce qui ont fait de moi l’acharnée du travail que je suis. Tout était spontané. Je ne savais pas à quoi m’attendre, ce qui était plus drôlE comme ça.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s