Nicki Minaj en couverture de l’édition de juillet de ELLE Magazine !

 »La reine réclame son trône ». Voilà l’inscription que l’on peut lire sur l’édition de juillet du Magazine ELLE avec en couverture la rappeuse Nicki Minaj ! En effet, c’est lors de son dernier passage à Paris en Avril dernier que la rappeuse et icône de mode s’était faite photographiée par Karl Lagerfeld pour le Magazine, où lui même apparait sur les clichés.

IMG_4017

L’Histoire derrière le shooting :

Quand le directeur créatif de ELLE Stephen Gan a soumis à Nicki l’idée de se faire photographier par le légendaire Karl Lagerfeld, elle s’est mise dans tous ses états. « Je voulait pleurer » raconte Minaj, qui s’était donc envolé pour Paris en Avril à l’occasion du shooting. « Tout ce que j’ai eu à faire c’était de porter du Chanel. Le duo s’était déjà rencontré une fois auparavant à un dîner de Gan, « mais ce n’était pas comme si nous étions devenus meilleurs amis pendant le dîner. Il a été cordial et gentil, et nous avons pris des photos ensemble. Mais cette fois, je me suis senti comme si nous avions grandit ensemble et que nous étions meilleurs amis. Il était tellement attentionné avec moi. Je pensais qu’il allait me snober, mais en fait, il était très accessible, et me regardait droit dans les yeux en me demandant si j’aimais les photos. » Concernant le moment préféré de Minaj, elle raconte « Karl dormait sur le canapé et Stephen m’a dit : « Marche vers lui et essaye de le réveiller ». J’étais dans cette robe très sexy, et en marchant vers lui il a ouvert les yeux et je le regardais en mode Marilyn Monroe, et tout le monde s’est rendu compte que cela ferait une photo magnifique, ils criaient tous « Reste ! Reste ! Ça va faire une photo iconique ! » Je n’arrivais plus à rester calme, on aurait dit que j’étais dans un rêve.

Traduction de l’interview complet :

Nicki Minaj est assise dans un studio d’enregistrement sombre sous une néon rose « NICKI ». Mais ce n’est pas son studio. C’est une location, dans un quartier de style hispanique à Burbank, situé dans l’une de ces rues banales de L.A. où l’on ne penserait jamais trouvé un studio d’enregistrement secret. Il n’y a rien d’anormal à ce qu’un artiste se rende à son studio pendant de longues heures pour finir un album. Son divan rouge affaissé est confortable et on peut y dormir. Vous pouvez à la fois y faire une sieste et y développer des photos. Le néon « NICKI » ne reste pas dans le studio, mais quelqu’un est chargé de l’installer à chaque fois qu’elle s’y rend, il y a une facture et un processus.

Alors oui, Nicki Minaj est particulière, c’est pourquoi elle m’a demandé de la rencontrer ici. Son nouveau single, « Chun-Li« , comme le personnage féminin de Street Fighter, n’est pas prêt, quelque chose ne va pas et c’est inacceptable. Mais elle n’arrête pas de l’entendre, ce truc qui sonne faux, et elle n’arrive pas à le corriger alors qu’elle y a déjà passé 24 heures, voire 30 ou 36 déjà. Et si tu penses que c’est une exagération, que tu te dis « bon sang, ça fait vraiment longtemps ? », Oui, ça fait vraiment longtemps.

Il est 17h un Mardi, mais Nicki n’a aucune idée de l’heure qu’il est, et seulement un vague sentiment de quel jour il est. « Chun-Li » est prévu pour après-demain, et c’est non-négociable à ce stade puisqu’elle vient de l’annoncer sur son Instagram. L’ingénieur de Nicki, Big Juice, a également était présent pendant ces dernières 24,30 ou 36 heures. Pour être honnête, il n’entendait pas jusque là ce qui sonnait mal dans la chanson. Mais maintenant, il l’entend et il essaye de la corriger aussi. Il fait tout les ajustements infinitésimaux que Nicki lui demande toujours très poliment et très judicieusement, parce qu’il sait qu’il ne quittera pas la pièce avant que tout soit parfait.

« Tu dois déplacer le ‘Chun-Li‘ vers la gauche », dit-elle à Juice. « Il se termine trop tard. »  Il se retourne vers son ordinateur et clique sur une chose, puis sur une autre. Pendant que nous attendons, Nicki m’explique pourquoi elle s’entête autant sur quelque chose que son ingénieur peut à peine entendre.

J’ai l’impression que les vrais icônes transforment la musique, améliorent la musique, changent la musique, ont les couilles pour tenter de nouvelles choses, dit-elle, sa voix comme du papier de verre. Les choses que les autres font me paraissent si simple que je pourrais le faire dans mon sommeil. Je suis tellement perfectionniste que quand quelque chose est trop simple pour moi, je me sens coupable. Il aurait été facile d’écouter la chanson d’un coup et de la sortir, continue-t-elle. Mais je n’aurais pas pu vivre avec ça.

Elle a l’air fatiguée. Toujours magnifique, avec ses joues qui se divisent en fossettes lorsqu’elle sourit, et un tas de cheveux blonds peroxydés qui semble flotter au-dessus de sa tête comme un petit soleil, ses yeux peinent à rester ouverts et s’affaissent.

Juice est prêt. Le son sort des enceintes et Nicki se frotte les mains. « Trop court maintenant. Tu l’étouffes trop tôt. Reviens en arrière et modifie encore. » Les enceintes éclatent de nouveau, et cette fois, Nicki ferme juste les yeux et secoue la tête.

Sans compter ses apparitions par-ci par-là, Nicki Minaj a disparu depuis 4 ans. Et les années du rap passent aussi vite que les années canines. « The Pinkprint« , l’album qui lui a valu sa place dans le panthéon du rap, est sorti en 2014. Mais beaucoup de choses se sont passées et depuis, la trap est le mouvement rap le plus écouté.

Et ce n’est pas que Nicki n’aime pas la trap. Elle était l’invité du trio Hip-hop Migos sur « MotorSport« , fermant le son juste après Cardi B, que beaucoup considèrent comme la nouvelle Nicki Minaj et comme beaucoup d’autres pensent que non. La soif du monde pour voir un clash entre Nicki et Cardi devient presque du sexisme, cela n’a rien à voir avec le rap en soit. Le problème de Nicki avec la trap, c’est que cela l’ennuie.

« La vérité c’est que la trap a totalement pris le dessus que même nos rappeurs New-Yorkais ne font plus que ça, parce qu’ils pensent que c’est ce qu’ils doivent faire. Ils rappent maintenant comme des gens du Sud. »

Nicki Minaj est un combattant, par instinct et de par son art. Elle a besoin d’huile sur le feu, que ça soit dans un groupe rempli de rappeurs (que ça soit en 2010 lorsqu’elle a éclipsé Kanye West de « Monster« ) ou dans les médias (ou lorsqu’elle avait carrément rejeté une journaliste du New York Times après une question désobligeante).

IMG_4019

Mais après que « The Pinkprint » ait fait d’elle l’une des rappeuses la plus puissante de tous les temps – un exploit qu’elle mentionne de temps en temps – elle était à court de rivaux. Sa vie personnelle commençait à intéresser plus que sa musique. Elle sortait avec Meek Mill depuis près de deux ans quand il se bagarrait avec Drake, mettant une barrière entre son ami et son label de longue date, multipliant des rumeurs et des ragots qui n’ont pas aidé.

Le reste fait maintenant parti de l’histoire du rap, Drake s’est moqué de Meek « C’est ta tournée mondiale ou celle de ta meuf ? », Nicki et Meek ont rompu, et les choses ont empiré pour lui lorsque le juge à fait le choix de l’incarcérer.

Pendant tout ce temps, alors que Migos montait en puissance et que Cardi B commençait à faire des « money moves », Nicki Minaj travaillait sur son grand retour. Elle a embauché son propre producteur et a décidé de récupérer son trône.

« Il faut que ça soit comme dans les années 80. Ça doit être BOOM BAP. Je ne veux pas faire de la putain de trap parce que tout le monde fait cette merde. » Elle écrit « Soyons réalistes, toutes ces putes veulent me ressembler / Elles veulent être autant demandée, bookée comme moi / Veulent courir dans leur laboratoire et devenir comme moi », ce qui est finalement devenu le refrain de « Barbie Tingz« , l’autre single qui sortira dans deux jours, en expliquant à Juice le genre de beat qu’elle voulait.

Une fois que Nicki eu trouvé ce qu’elle cherchait – en plus d’une nouvelle rivale – l’album était prêt à sortir. Elle était revenu avec plein de punchline en tête. Elle a écrit des chansons à la Fashion Week de Paris, elle est devenue sombre sur les réseaux sociaux.

Je pense vraiment que ça sera le meilleur album de l’année.

« Queen » est le meilleur projet de Nicki Minaj, le plus agressif, le plus percutant de tous. C’est Nicki Minaj en mode bête.

QUEEN Cover Art (6000x6000 HDQ)

J’ai traversé un moment où je me suis redécouverte, puis j’ai traversé un moment où je me suis redécouverte en tant que rappeuse, puis je me suis installée dans le studio et je n’ai plus voulu partir. Spirituellement, j’ai connu plus de croissance au cours de ces six derniers mois de ma vie et de ma carrière, qu’au cours des huit dernières années. C’est la première fois que je vis ma vie de célibataire.

Nicki Minaj est maintenant dans sa trentaine, et de ses 15 ans à l’automne dernier, elle a toujours eu quelqu’un, six ans, douze ans, trois ans, au fil du temps cela avait des conséquences qu’elle n’avait pas imaginée.

Je me rappelle avoir eu l’impression de pouvoir faire n’importe quoi quand je voulais. Dès que j’ai réalisé que je pouvais dormir seule, que je pouvais réellement vivre et respirer, manger et dormir, et marcher et parler sans avoir de petit ami, quelque chose s’est réveillé en moi.

Devenir célibataire a été l’une des choses qui m’a permis de me sentir forte et puissante. Je suis une jeune femme qui n’a pas besoin d’homme pour avoir de l’argent. Je n’ai pas besoin d’homme pour avoir un travail. Je n’ai jamais eu à baiser pour avoir des beats. Je n’ai jamais eu à baiser pour un contrat. Je n’ai pas ces pressions. Je me lève quand je veux, fais les courses quand je veux.

Depuis le début de sa carrière, Nicki s’est qualifiée comme en opposition avec l’industrie du rap dominée par les hommes. Dans son couplet « Monster« , elle fait pression à Kanye West et sa copine de l’époque Amber Rose pour un ménage à trois. À un moment dans sa carrière, elle avait même songé à changer son nom Minaj car elle le détestait, son vrai nom étant Onika Tanya Maraj, mais elle a manifestement fait la paix avec. Tout juste l’automne dernier, Nicki posait pour Paper « Break The Internet » avec « Minaj à Trois ». Nicki du haut caresse le sein droit de Nicki du milieu pendant que la Nicki du bas lui fait un cunnilingus. Elle a vraiment brisé Internet.

IMG_4020

L’un des messages sur son nouvel album va être de garder les jambes fermées.

Je ne sais pas comment expliquer sans le dire de manière offensante. J’ai peut-être été naïve, mais je ne savais pas combien de filles devenaient des prostituées des temps modernes. Que tu sois strip-teaseuse, ou une Instagram girl, tu es belle et tu as mieux à offrir. Mais j’ai pris conscience de ça quand j’ai appris que certaines acceptaient de l’argent contre du sexe, j’étais en mode « Merde, elles ne savent pas ce qu’elles valent vraiment ». Cela me rend triste en tant que femme. Et cela me rend triste de me dire que j’ai contribué à ça d’une manière ou d’une autre. J’ai toujours ressenti ça, mais avec du recul. Moi je ne fais pas pareil, je vend du sex-appeal. Donc je ne vis pas ce que vivent ces femmes. Je ne couche pas avec des hommes mais je vend quand même une image sexuelle.

Mais toutefois, le sex et le sex-appeal ne sont pas la même chose, mais je ne sais pas ce que les jeunes filles pensent quand je poste une photo sexy. Je suis l’antithèse d’une pute. Je suis plus une fille snobe. Et je préfèrerais que celles dont je suis l’exemple soit aussi appelées snobs ou vaniteuses, plutôt que faciles, putes ou salopes.

Dans quelques jours, Nicki Minaj sortira son clip vidéo non-officiel pour « Chun-Li« , filmé en selfie sur son canapé. Je peux reconnaitre la canapé et le néon « NICKI ». Elle a tout fait à son studio en quelques minutes, avant notre conversation. Ce qui me frappe c’est qu’elle est seule. Elle tient son téléphone et se filme elle-même. Ce n’est pas de la séduction, c’est de l’autodérision.

Quand on lui demande comment elle peut résoudre un problème comme Cardi B, elle semble toujours se frayer un chemin pour éviter de répondre et il faut lire entre les lignes. Plus personne dans l’industrie ne clashe quelqu’un directement, on peut maintenant poignarder quelqu’un sans même lui dire ou mentionner son nom. Et la référence plus haut aux « rappeurs de New York qui sonnent comme des gens du Sud » pourrait faire allusion à Remy Ma, comme pourrait faire allusion à la rappeuse du Bronx. Mais Remy Ma ne fait pas vraiment de la trap. Il n’y qu’une seule personne à laquelle Nicki pourrait faire référence, et Nicki sait que je le sais. Mais elle clarifie :

Je ne pense pas qu’il y ai qu’une seule personne qui fasse de la musique trap en ce moment. Je pense que toute l’industrie fait de la trap. Je n’aurai peut-être pas dû dire « rappeurs de New York » alors.

Ce qui est fabuleux avec Nicki c’est qu’elle ne s’attend pas à ce que moi ou quelqu’un d’autre la croit. Elle joue son rôle de diva impérieuse, maintenant c’est aux fans de se faire leur propre opinion. De qui parlait-elle quand elle parlait de strip-teaseuses alors ?

IMG_4018

Mais contrairement à son clash avec Remy Ma, que Nicki qualifie de légitime, n’a rien à voir avec ce supposé différent avec Cardi qu’elle considère comme monté de toute pièce. Sur l’émission Beats 1, elle a admis avoir eu des différents avec, mais a affirmé que cela avait été son seul problème avec Cardi.

Les sentiments de Nicki à propos de Meek Mill et de son sort sont beaucoup plus transparents. Elle est toujours en colère. Il serait libéré de prison deux semaines après notre entrevue bien que sa demande de libération sous caution ai été rejetée. Dès que j’aborde ce sujet, Nicki se raidit.

« Meek who ? » dit-elle. « Encore ? Je ne souhaite son sort à personne, mais je ne vais pas non plus me plaindre d’un juge qui… »

Si elle s’était arrêtée là, nous aurions supposé qu’elle essayait d’éviter d’ennuyer la juge. Mais ce qu’elle dit après me prend au dépourvu puisqu’elle semble se ranger du côté du Juge Brinkley.

Je sais que quand je suis allée là-bas pour plaider sa liberté, je sais qu’elle -Judge Brinkley- m’a parlé et était très douce et maternelle, et nous avons tous deux pleuré et elle lui a donné une seconde chance. Donc je ne sais pas ce qu’il se passe.

Juice revient au travail, et nous parlons des médiaux sociaux. Nicki a toujours pris soin de nommer ses aînés, elle est comme la progéniture folle d’un ménage Lil Kim x Missy Elliott x Eminem. Elle suggère toutefois que ses descendants du rap n’ont pas été autant respectueux.

Je ne sais pas de quoi je devrais parler parce que je suis toujours la méchante. Je suis juste en train de réaliser que ce n’est pas le genre de rapgame dans lequel j’ai grandi. Mais le rap maintenant c’est différent. Tu dois prétendre aimer tout le monde et détester des gens que tu ne détestes pas vraiment.

Le clip est prêt. Juice le joue pour la milliardième fois. Nicki ne dit rien. Elle ferme juste les yeux et je regarde ses joues laisser apparaitre de petites fossettes. C’est enfin parfait. Il est temps de partir.

 

Publicités

Nicki Minaj dévoile la pochette de son album « Queen »!

Initialement prévu pour mi-juin, Nicki Minaj avait annoncé lors d’un live Instagram que la sortie de son album était repoussée au mois d’août pour diverses raisons. Néanmoins, la jeune femme avait promis que ce mois serait rempli de surprises, et pour le coup, elle n’a pas menti.

En effet, en exclusivité sur sa page Instagram, la rappeuse y a dévoilé la pochette de son quatrième album intitulé « Queen« . Nous vous laissons admirer ce chef d’oeuvre ci-dessous avant de poursuivre cet article :

34534583_213086446149886_4755764810950377472_n

La rappeuse a été photographiée par le célèbre duo de photographe Mert & Marcus qui ont, entre autre, réalisé le clip de « Regret In Your Tears ». C’est sur un thème très oriental et aux tons chauds que l’on retrouve Nicki Minaj nichée le haut d’un arbre – sa coiffe aux oreilles pointues et son air félin rappelant la déesse égyptienne de la maternité Bastet.

De plus, trois petits logos trônent en dessous du nom de là rappeuse : l’un représentant son nom, un second avec 5 branches et enfin un Q majuscule avec « Queen » écrit en dessous. Qu’est-ce que cela peut-il bien signifier? Serait-ce le label en question dont l’interprète du hit « Chun-Li », fraîchement certifié disque d’or aux États-Unis, nous aurait parlé lors de son interview avec Zane Lowe?

Une chose est certaine, l’attente pour ce prochain est opus se fait encore plus grande! Et bonne nouvelle : les pré-commandes seront disponible la semaine prochaine, et en cadeau, vous recevrez le second single de la rappeuse! « QUEEN » de Nicki Minaj : disponible le 10 août!

Nicki Minaj en couverture de Paper Magazine !

Après Kim Kardashian c’est au tour de Nicki Minaj de « Break The Internet » avec sa couverture pour l’édition hivernale de Paper Magazine. Photographiée par la photographe Ellen Von Unwerth, c’est dans un « Minaj à Trois » que la rappeuse nous offre trois look en un !

Vous pouvez d’ores-et-deja commander le magazine ici.

img_0049-1


Cela fait maintenant une décennie que Nicki Minaj a dévoilé sa première mixtape, Playtime Is Over, qui a établit ses talents de parolière et sa capacité à créer un monde coloré rempli de références urbaines, de voix différentes et de personnages mémorables. Aujourd’hui, 10 ans, trois albums studio, deux rôles dans de grandes productions, plusieurs contrats et plusieurs projets, comme Myx – sa propre marque de vin, et un nombre incalculable d’awards plus tard, nous avons vu Nicki Minaj arracher les morceaux de son personnage de Barbie pour exposer un côté plus personnel. Son dernier album, The PinkPrint, a exposé un côté plus vulnérable avec des chansons parlant de relations et d’amour. Nous avons même vu son style changer de manière similaire, échangeant les flamboyantes perruques et les tenues colorées, qui étaient sa marque de fabrique, contre un look plus naturel avec des tons plus simples et de longs cheveux raides. Mais ce qui n’a pas changé depuis le premier jour, c’est le lien qu’entretient Nicki avec son immense fanbase loyale, le Kingdom, un lien qui grandit et se solidifie via les réseaux sociaux et Internet. C’est un lien qui a même changé la vie de ses fans dans le monde réel, comme quand elle a payé certains frais d’inscriptions et autres dépenses scolaires en mai. Et désormais, tandis que ses fans attendent son quatrième album, Nicki s’assure de ne pas nous laisser sans rien. Elle a actuellement deux grosses collaborations grimpant dans les charts : un remix de « The Way Life Goes » de Lil’ Uzi Vert, et « Motor Sport » avec Migos et Cardi B. Nous avons récemment parlé avec Nicki de sa relation intime et passionnelle avec le #Kingdom, mais aussi de ses nouvelles musiques, ses prochains rôles sur le grand écran et comment sa manière de penser l’aide à rester cool et calme au milieu du chaos qu’est l’industrie.

1.jpg

Tu es une des artistes les plus actives sur les réseaux sociaux – tu as plus de 80M de followers sur Instagram, 21M de followers sur Twitter, 42M sur Facebook – et tes posts, likes et retweets semblent tous venir de toi. À quel moment trouves-tu le temps de faire tout ça?

J’ai toujours été très active avec mes fans, et ils s’attendent à ce que je m’adresse à eux quand je poste quelque chose. Ils s’attendent à ce que je leur demande leur avis, et ils sont souvent très excités quand je dévoile quelque chose, parce qu’ils ont la chance de s’exprimer, et j’aime leur donner cette opportunité. Mais à certain moments, je me déconnecte totalement des réseaux sociaux. Je trouve que c’est important de tout désactiver et de se déconnecter de cette « matrice », parce qu’aussi bénéfique cela soit pour ma carrière, c’est aussi malsain pour certaines personnes. Si tu ne sais pas contrôler tes émotions, si tu ne sais pas comment penser avant de t’exprimer, cela peut te mettre dans de beaux draps.

Mais les réseaux sociaux restent un point positif de ma vie, parce qu’avant même la sortie de mon premier album, j’étais tout le temps sur Twitter, parlant avec mes fans de chacune de mes chansons sur mes mixtapes. Et rien n’a changé. Je pense que quand les artistes deviennent plus importants, ils ont tendance à être moins présents sur les réseaux sociaux, mais je ne suis pas ce genre d’artistes.

cropped-mspaper_281029.jpg

Parle-nous de la fois où tu as décidé de payer les frais scolaires de tes fans, ce que tu as annoncé sur Twitter en mai dernier.

Je ne m’attendais pas à ce que ça fasse la une. C’était tellement impromptu et spontané, mais très explicite quant à la relation que j’entretiens avec mes fans. Tout peut arriver, tout peut être dit. Mes fans n’ont aucun filtre, et je n’en ai pas. Et à n’importe quel moment, vous pouvez voir quelque chose de magique se produire entre nous. J’ai eu l’occasion d’aider certains de mes plus gros fans, et je me suis sentie vraiment, vraiment bien. C’était un des meilleurs sentiments que j’ai ressenti.

3

J’apprécie le fait que tu sois restée très vague au sujet de ton nouvel album, surtout que les internautes peuvent devenir fous quant aux rumeurs et leaks. Tu gardes le contrôle de tout ça.

Je pense que les vrais fans de musique veulent être surpris, et tout ce qui les intéresse, c’est de savoir si j’ai mûri en tant qu’artiste, et s’ils vont pouvoir s’identifier. Je n’ai pas vraiment grand chose à dire sur l’album, mis à part qu’il est génial et que j’en suis tout excitée.

4.jpg

Parmi les artistes de ta génération, tu es hors pair. Mais est-ce que tu feras, un jour, un équivalent féminin de Watch The Throne?

Je serais très ouverte à l’idée si j’en ai le temps. Même si, je n’y ai jamais vraiment pensé. La seule personne dont les gens parlaient vraiment pour un album collaboratif, c’est Beyoncé, parce que nous avons fait « ***Flawless (Remix) » et « Feeling Myself », et nous avons chanté sur scène ensemble. Je vois beaucoup de personnes dire « Oh mon Dieu, un album collaboratif entre vous deux, ça serait vraiment génial » mais, vous savez, ce sont des paroles de fans qui ne sont que des souhaits. Ils sont loin de la réalité, parce que les musiciens sont à des moments différents de leur vie et de leur carrière, et c’est difficile à réaliser. Je veux dire, récemment, j’étais sur le point de faire une mixtape avec Future, mais moi travaillant sur mon album et lui faisant d’autres projets, c’était difficile – surtout qu’il voulait que l’on soit au même endroit pour enregistrer – parce qu’il était en tournée et j’étais en studio, et notre timing n’était pas synchronisé. Donc même si vous appréciez un artiste et que vous respectez leur travail, c’est très difficile de faire ces projets. Mais quand ça se fait, comme pour Jay & Kanye, c’est vraiment magique.

5

Parlons de tes films et de ta carrière d’actrice. Est-ce que tu as des projets à faire dans ce domaine dans un futur proche?

J’aimerais faire plus de cinéma. C’est mon premier amour. Évidemment, la musique prend maintenant une grosse partie de ma vie, mais je suis polyvalente. Actuellement, je ne me vois pas faire quelque chose qui requiert que je sois en tournage pendant six mois, mais je suis toujours ouvert à la discussion quant à un projet. J’ai toujours eu cet amour fou pour le jeu (d’acteur), et ce depuis le lycée. Je jouais souvent dans des pièces de théâtre, et j’ai rejoint une école d’art à Manhattan. Donc je ne peux pas vivre sans ça, mais ça vient en seconde place, après ma musique.

6

Est-ce que tu as déjà fait passer tes envies d’actrice en premier plan?

Juste après le lycée, j’ai fait des auditions parce que c’est ce que l’on faisait. Quand tu es diplômée en arts dramatiques, tu as une représentations et les agents viennent te voir. Je me souviens qu’un nombre incalculable d’agents étaient intéressés par moi en dernière année. C’était un nombre anormal. Mais quand je me suis rendu à ces auditions, je me suis vite rendu compte qu’ils y avaient un million de filles comme moi auditionnant pour le même rôle. Vous n’êtes pas spécial. Donc je me souviens m’être dit « Oh, d’accord, ce n’est pas pour les âmes sensibles. On va te fermer beaucoup de portes, tu vas entendre beaucoup de ‘non’, et tu verras si c’est ce que tu veux vraiment faire ». Je me souviens avoir eu cette conversation avec moi-même, et je n’ai pas continué sur cette voie. J’avais des auditions, mais en dernière année, j’ai arrêté d’y aller et j’ai commencé à travailler, et écrire mes raps.

MSPAPER_28529

Est-ce que tu as une routine bien-être? Tu as toujours été capable de rester calme aux yeux du public. Comment tu gardes ton calme quand les choses sont hors de contrôle?

Oh, je garde mon calme parce que je suis croyante et que j’ai toujours le dernier mot. C’est le thème même de ma vie. Vous pouvez parier qu’à chaque fois qu’il se passe quelque chose me concernant sur la toile, peut importe la gravité, je suis en arrière-plan à rire. Parce que j’ai une forte relation avec Dieu. Je l’ai regardé réaliser miracles sur miracles dans ma vie. Je l’ai vu mettre hors d’état de nuire toutes les personnes qui se sont dressées contre moi, et c’est hilarant parce que parfois je me dis « Wow. Ils ne savent pas comment ce film va se dérouler? Parce que je le sais ». Mes amis les plus proches, mon équipe et ma famile – nous nous remettons au Seigneur et nous le laissons faire. Et nous savons que Nicki rira la dernière. Et Nicki continuera à avoir du succès parce que je donne trop aux gens qui ne le méritent pas. Et quand vous faite constamment le bien aux personnes qui ne le méritent pas, l’univers n’a pas d’autre choix que de vous le rendre.

8

J’ai une fanbase loyale qui ne me quitte jamais. Et tout ce qu’ils font c’est de me motiver, croire en moi et se battre pour moi. Donc tout ce qui paraît négatif n’a fait que me transformer en licorne magique. Cette année, je suis encore plus forte. J’ai récupéré tous mes super pouvoirs. Je ne me suis jamais senti aussi puissante, en tant que femme, en tant que rappeuse – je ne me suis jamais sentie aussi invincible.

Et je crois que les gens ont pensé voir la crise nerveuse de Nicki Minaj, mais vous ne l’avez pas vu et la verrez jamais. Vous allez continuer de me voir faire la Reine à la Paris Fashion Week tout en m’amusant avec mes meilleurs amis. Toutes mes copines sont présentes dans ma vie depuis plus de 20 ans. Je n’ai pas un cercle d’amis rempli de gens faux et qui disent oui à tout ce que je dis. J’ai mes vrais amis présents dans ma vie depuis le lycée, le CP, le collège. Cela me permet de garder les pieds sur terre et cela me rend heureuse, et quand vous êtes reconnaissant chaque jour, vous devenez réellement invincible. Je vis ma vis en sachant que je mérite ce que j’ai, parce que je suis bonne avec les gens qui ne le mérite pas, ne m’apprécie pas, ont profité de moi, m’ont volé, m’ont menti, toutes ces choses et je n’ai jamais craché sur eux. Je pourrais dire des choses qui changeraient les choses, mais j’iame ma vie. Je me dis que quand vous aimez votre vie, vous n’avez pas à faire de coup bas. Avancez. Je crois en mon talent, je sais qui je suis, et quand vous prenez connaissance de ça, vous n’avez plus qu’à vous asseoir et laisser le monde entier vous suivre. Et je sens que ce nouvel album aura cet effet. Il fera prendre conscience aux gens que Nicki n’ira nul part, que Nicki est réellement qui elle prétend être.

9

Découvrez toutes les photos du shooting ci-dessous :

Nicki Minaj en couverture de DAZED Magazine !

Après avoir été l’égérie de DAZED Magazine « automne/hiver » en 2014, Nicki Minaj revient pour cette même édition en 2017 ! Ce magazine retracera le parcours de Nicki et marquera ses 10 ans de règne sur le monde du Hip-Hop. Il sera disponible à la vente fin septembre.

Voici la couverture ci-dessous de cette édition :

Couvertures alternatives :

Voici ci-dessous des photos extraites du magazine :

Découvrez les outtakes ci-dessous :

IMG_0980IMG_0981IMG_0982IMG_0983